Replay du mardi 12 janvier 2021

L'ASNL et le syndrome des arrêts de jeu

L'ASNL a la fâcheuse habitude de gâcher. Avec huit buts encaissés durant les arrêts de jeu, première et deuxième mi-temps confondues depuis le début du championnat, dont 7 depuis la dixième journée, l'ASNL a laissé en route huit points précieux. Une fébrilité contraignante pour le maintien.

Sega Coulibaly avec le numéro 4 a été malheureux contre Rodez en inscrivant un CSC dans les arrêts de jeu
Sega Coulibaly avec le numéro 4 a été malheureux contre Rodez en inscrivant un CSC dans les arrêts de jeu © Maxppp - Cedric Jacquot

Ce sont des points qui vont compter dans la course au maintien dans les prochaines semaines et que l'ASNL va devoir aller récupérer lors de la phase retour. Avec huit buts encaissés durant les arrêts de jeu, premières et deuxièmes mi-temps confondues depuis le début du championnat, dont 7 depuis la dixième journée, l'ASNL a dilapidé huit points depuis le début de la saison. Un total qui fait de l'ASNL la championne du gâchis surtout dans la course au maintien. Comment expliquer ces difficultés à gérer ces moments clés du match ? Écoutez Laurent Pilloni et son équipe du mardi : Christophe Lion, ex-joueur du Sluc Nancy Basket et suiveur du sport nancéien, Dorian Conrath, supporter de l'ASNL. Laurent Pilloni fait également appel aux compétences d'Armelle Favre, psychologue du sport auprès de la Fédération Française de Cyclisme et référente à la Fédération Française de tir à l'arc.