Replay du jeudi 10 décembre 2020

Le doute et un remaniement à la Section, des approximations assumées au Pau FC

- Mis à jour le

Section Paloise, nous sommes là… A n'en pas douter pour les Domingo, Tito et Lanne-Petit, le début de la Honhada, doit tourner en boucle dans leur tête. Mais connaissent-ils la chanson ? Celle des entraineurs s'entend. Une partie de la réponse dans 100% Club !

Tout un symbole. Même Bearny est plongé dans le doute !
Tout un symbole. Même Bearny est plongé dans le doute ! © Maxppp - David Le Déodic

Section : 

Il était temps diront les uns ! Il fallait au moins ça, diront les autres ! Dans le  rugby professionnel les sentiments se résument à ceux qui amènent LE rayon de soleil qui passent aussi sec, à l'état de fusible. Pour les valeurs on repassera. Mais Nicolas Godignon a toujours été lucide. Arrivé en janvier 2019 à la Section, il rappellait non sans malice : " on est entraîneur entre deux crises. Il y a celle qui vous précède et celle que vous créez ". La porte ouverte, viens de se refermer. Et sur lui et sur Frédéric Manca. Et maintenant ? Un nouveau staff et toujours autant de questions. C'est le moment de faire appel à Jean-Marc Souverbie, notre Consultant, pour éclairer notre lanterne. Sans plombs celle-ci... 

Jean Marc Souverbie, Consultant rugby
Jean Marc Souverbie, Consultant rugby © Radio France - France Bleu Béarn Bigorre

Pau FC :

Retour sur le match de Clermont qui renvoie le Pau FC à ses travers. Oui, mais il y a un mais... Plusieurs, même. Didier Tholot l'a dit dans 100% sport avec Damien Gozioso, il assume cette défaite, il assume la fatigue du groupe, il assume le manque de moyen pour mettre ses joueurs dans les meilleures dispositions. Pas de doute, Le coach palois veut protéger ses garçons. Résultat : deux jours de repos supplémentaires après les 7 heures de bus au retour de Clermont, et sus à Sochaux ! Michel Bensoussan nous en dit davantage sur les secrets d'un "coach paternaliste".

Michel Bensoussan, Consultant Football
Michel Bensoussan, Consultant Football © Corbis - France Bleu Béarn Bigorre
Mots clés: