Replay du vendredi 22 janvier 2021

La Section pour la 2ème victoire d'affilée, L'Elan et l'American Dream, le Pau FC pour l'espoir !

- Mis à jour le

Cette fois les footballeurs palois n'ont pas d'autres choix que de battre Troyes, le leader de ligue 2, qui se présente au Hameau. Même chose pour la Section qui accueille une équipe de Brive prête à tout, pour une victoire à l'extérieur sur un concurrent direct pour le maintien.

Le Pau FC en Coupe de France contre Rodez
Le Pau FC en Coupe de France contre Rodez © Maxppp - Maxppp

Section :

Nous revoilà dans les même conditions. Week-end après week-end à répéter les mêmes choses ou presque. Relever la bonne tenue de la mêlée, "emballer" les cadeaux offerts aux adversaires, apprécier le bon comportement d'ensemble, noter la maîtrise du début et/ou de la fin du match, et enfin compter les occasions manquées. Le tout avec un état d'esprit qui ne fait jamais défaut. Alors le déclic c'est pour quand ? Ce fameux déclic, cette goutte d'huile, ce millimétrage qui porterait la la Section, vers les sommets. Les supporters du 16ème Homme sont certains qu'on est pas loin d'avoir une bonne surprise, et rêvent même de bonus offensif. Alors chiche. Il serait de bon aloi de rééditer l'exercice 2019 (victoire 33 à 14) contre Brive, avec, pour satisfaire les supporters, le cadeau bonus...

Brive - Pau, le 2 octobre 2020
Brive - Pau, le 2 octobre 2020 © Maxppp - Thierry Laret

Elan Béarnais :

Ils arrivent. Mais mon "p'tit doigt" m'a dit, que ce n'est pas David Vincent qui les a vu. C'est le Maire de Pau. Et sa garde rapprochée. Et ce ne sont pas non plus des envahisseurs. Non. Investisseurs, sauveurs, bienfaiteurs. Chacun ira de son appellation. Ce qui est sûr c'est que dans le landerneau du Basket et à l'Elan Béarnais l'arrivée de trois grands noms de la NBA, ne laisse peronne indifférent. A commencer par les supporters. Frustrés de ne pouvoir assister aux matches et vivre leur passion, Dominique Grange des Peones, et Pauline Pasquet rêvent dèjà de reconquête, de clasicos de feu, et de joutes européennes à faire péter le Palais des Sports de Bonheur. Mais avant cela, l'Elan doit assurer son maintien et donner un signal à la Jeep Elite : Elan is back !

Orléans - Elan, le 3 octobre
Orléans - Elan, le 3 octobre © Maxppp - Pascal Proust

Pau FC :

Voilà une illustration qui résume parfaitement ce que tout le monde attend du Pau FC, samedi, contre Troyes : des buts, de la joie, beaucoup de joie et une victoire. Et même si la manière en dira assez, pour savoir où en sont mentalement les joueurs palois, l'essentiel est uniquement dans le résultat. Il va sceller, soit le début d'une incroyable remontada, soit un calvaire pour la fin du championnat. Les données sont simples. Et tandis que Michel Bensoussan, notre Consultant football, veut croire encore au renouveau du Pau FC, de son côté Romain Lacau de la STUP, attend le verdict du terrain, pour croire à l'impossible et voudrait bien que certains "anciens" du National, retrouvent leur place dans l'effectif !

But du Pau FC contre Nancy
But du Pau FC contre Nancy - Crédit/Pau FC
Mots clés: