Replay du vendredi 16 avril 2021

Avant-match avec le Seizième Homme et le Peña Baiona dans 100% club !

Cette photo en dit long sur ce que peuvent ressentir les supporters avant ce match face à Bayonne. On peut y voir ce qu'on veut, mais surtout, comme beaucoup d'entre nous à chaque match, ce petit coup de main du destin, qu'on demande discrètement...

Les supporters béarnais au Stade du Hameau
Les supporters béarnais au Stade du Hameau © Maxppp - Max BERULLIER

C'est LE match. Celui qui va faire le reste de la saison. Celui qui va redonner l'espoir à tout un peuple ou qui va signer une fin de Top 14 dont les dramaturges feront leur miel, jusqu'à la fin du dernier acte. 

Section :

Seulement voilà, on ne sait pas de quoi ce dernier acte sera fait. D'une ultime rencontre face à Montpellier pour gagner le droit de rester dans l'Elite ? Ou d'un barrage Breton, Catalan ou à nouveau... Basque, face à Biarritz ? Voilà pour les dramaturges sus-cités. Pour les autres, les supporters, ce scénario ne ressemble à aucun de ceux envisagés. Et si pour l'instant les Bayonnais peuvent se targuer d'être devant, le 16ème Homme, plus que nul autre, sait bien que c'est à la fin de la foire qu'on compte les bouses... 

Les supporters du 16ème Homme ont habillé leur coin de tribune
Les supporters du 16ème Homme ont habillé leur coin de tribune - Crédit/16ème Homme

Elan : 

Cette fois pas de doute, l'effet Bartecheky est là est bien là. Le combat, la défense, le don de soi. Tout y est. Et comme par hasard les joueurs en redemandent. On a même vu contre Roanne, alors que la Chorale enfilait les paniers, les uns derrières les autres dans le dernier quart-temps, "Bartechecoach" laisser les joueurs pendre leurs responsabilités, mettant de côté à cet instant le temps mort qui s'imposait, pour mieux en profiter plus tard ! Bref Bartecheky, fait du Bartecheky, et ça marche ! Ce qui ravit les supporters et notre confrère Jean Fauret, de la République des Pyrénées.

Pau FC :

Le Pau FC n'en finit plus de nous régaler. De nous surprendre aussi. Surprendre par la maîtrise dont il a fait preuve face à Clermont. Et ce qui met en perspective cette nouvelle performance, c'est la victoire nette est sans bavure des Auvergnats mercredi 3 à 0, face à Amiens, pour la mise à jour du calendrier. On peut faire la fine bouche, mais si cette équipe de Clermont est apparue "faiblarde" au Nouste Camp, c'est bien parce que les Palois ont su l'empêcher de jouer et petit à petit, s'imposer tactiquement et comptablement. De quoi mettre en joie Christian Sempé, de la République des Pyrénées et notre Consultant Foot, Michel Bensoussan.

Jean Fauret et Christian Sempé, journalistes à La République des Pyrénées.
Jean Fauret et Christian Sempé, journalistes à La République des Pyrénées. - -