Replay du mercredi 24 février 2021

Avant une reprise d'enfer, le joueur de l'Elan Béarnais Rémi Lesca se livre

- Mis à jour le

Une fin de saison intense attend les joueurs de l'Elan Béarnais. Dès le 6 mars, 23 matchs vont se succéder. Pas de quoi effrayer le Landais Rémi Lesca, de retour cette saison au Pau Lacq Orthez.

Le meneur Rémi Lesca est prêt pour affronter un rythme intense pour cette fin de championnat.
Le meneur Rémi Lesca est prêt pour affronter un rythme intense pour cette fin de championnat. © Maxppp - Denis TRASFI

De retour à Pau depuis le début de saison, dans un club qui l’a formé et plus proche de sa famille landaise, Rémi Lesca est revenu sur cette saison particulière que vit le basket français, et notamment l’Elan Béarnais.

«Il faut s’adapter. On a essayé de jouer et de continuer à garder le rythme. Mais on a fait que dix matchs en six mois. Là, on va devoir rattraper les matchs en retard avec une forte intensité. Il va falloir être prêt. Des joueurs vont arriver pour compléter l’effectif et être compétitif. »

Etre plus haut dans le classement, penser à se maintenir, c’est l’objectif premier. « Etre en position relégable, ce n’est pas à la hauteur du club. Avec de nouveaux éléments, on va tout faire pour rattraper ce retard », ajoute Rémi Lesca.

Un poste 2/3 et un meneur doivent arriver. « Un joueur d’impact, avec du caractère. Car il faut des joueurs de caractère pour se sortir de cette situation-là. »

Il reste maintenant à se remettre dans le rythme. Et 23 matchs entre le 6 mars et le 15 juin vont permettre aux joueurs d’enchaîner les rencontres. « D’avoir des matchs tous les quatre jours, ça permet de se remettre vite en question et de travailler. On apprend les jours de match, et c’est là qu’on corrige les erreurs. »

Ce sera le nouveau rythme dans dix jours pour tous les joueurs de l’Elan Béarnais, et des rencontres en nombre qui seront à suivre en intégralité sur France Bleu Béarn Bigorre.