Replay du jeudi 25 mars 2021

Bas de tableau et match à "Castres" pour la Section, énième séance de rattrapage pour l'Elan !

Encore un week-end à haut risque pour la Section qui doit absolument ramener des points de son voyage dans le Tarn, tandis que l'Elan, lui, doit sortir de son état de mort cérébrale.

La désillusion face à Castres en décembre 2020 : 13 - 17
La désillusion face à Castres en décembre 2020 : 13 - 17 © Maxppp - David le Déodic

Le maintien, un point c'est tout. Le reste comme souvent devant de telles échéances, c'est de la littérature. En la matière, sur les livres de statistiques, on retrouve la trace d'une conquête béarnaise en terre Cathare, il y a seulement 3 ans et quelques jours.

Section :

C'était le 3 mars 2018. Il faut refaire le coup de ce trois mars. Ce jour-là, Slade, Votu, Pesanti et Thomas donnaient 29 points à la Section, tandis que dans une ultime tentative, Urdapilleta, voyait un drop fuir les poteaux, laissant les siens à deux longueurs. 29 à 27 pour les verts et blancs. La Section est-elle capable de refaire un coup comme celui-là ? Avec un essai d'entrée, semant le doute dans la tête des Castrais ? La question est posée. Et comme le dit Jean Marc Souverbie, seuls les joueurs peuvent apporter une réponse. Et il vaudrait mieux qu'elle soit en adéquation avec l'énorme attente du peuple béarnais.

Elan Béarnais :

d'Elan Béarnais joue samedi à 19 heures un match qui va soit remobiliser, soit enfoncer encore un peu plus le club dans la crise. Avec la victoire de Boulazac sur tapis vert, les Périgourdins reviennent à 1 victoire seulement des protégés de Bartecheky. Lequel, voit dans la même semaine, le président Didier Rey démissionner et celui qu'il voulait comme le pion essentiel de ses systèmes, Tony Wroten, s'en aller par une toute petite porte. Parmi tous ceux qui regardent se dégrader la situation sans pouvoir agir, Freddy Hufnagel. Entre amertume et émotion et émotion il ne veut pas croire au pire.

Fredy Hufnagel évoquant la finale de 87, pour France Bleu
Fredy Hufnagel évoquant la finale de 87, pour France Bleu © Radio France - France Bleu Sports

Pau FC 

Cette semaine c'est off. En tout cas pour la compétition. Car en coulisse ça bosse dur pour garder le groupe à un niveau de pression qui évite toute relâche.permet de ne pas se relâcher. Après quoi la semaine prochaine, le Pau FC ira à Caen pour confirmer qu'il est capable de voyager et de ramener quelque chose dans sa besace. Antoine Batisse, nous le confirmait hier soir sur France Bleu Béarn Bigorre, les Jaunes et Bleus ont passé un cap et veulent montrer à tous les prétendants au maintien que désormais le Pau FC a lui aussi endossé le costume Taille Ligue 2. Christian Sempé, de la République des Pyrénées, s'en réjouit tout en restant lucide sur la fin d'un savoureux championnat.