Replay du lundi 7 décembre 2020

Yannick Bru, Patrice Lagisquet et Jean-Baptiste Daramy invités de 100% Club.

- Mis à jour le

100% Club, le tour d'horizon de l'actualité sportive du Pays Basque tous les lundis même et surtout en temps de Covid et de confinement. Invités de ce premier lundi de décembre : Yannick Bru, Patrice Lagisquet et Jean-Baptiste Daramy.

Yannick Bru et Patrice Lagisquet côte à côte dans les studios de France Bleu Pays Basque
Yannick Bru et Patrice Lagisquet côte à côte dans les studios de France Bleu Pays Basque © Radio France - Amaia Cazenave

On se remet à peine de nos émotions de ce dimanche après cet enthousiasmant Angleterre/France qui nous a fait vibrer, sauter de nos canapés et rappelé que les anglais sont bien nos meilleurs ennemis sur le vieux continent du ballon ovale. Nos deux premiers invités ont porté ce maillot marqué du coq.

Dans l'ordre d'apparition, Yannick Bru, le manager de l'Aviron. Après une longue série de matches débuté le 2 octobre au Stade Français, Bayonne fait une pause en Top 14.  Quel bilan dresser de cette presque moitié du championnat?  Et qu'espérer pour la suite?  En améliorant quoi? Les réponses de Yannick Bru.

Notre deuxième invité a aussi porté le maillot du XV de France mais c'est pour une autre bataille qu'il est avec nous ce soir. Celle qu'il mène depuis plus de 30 ans avec son association Chrysalide pour l'insertion des personnes en situation de handicap. Patrice Lagisquet nous fait aussi le plaisir d'être autour de la table de 100% Club. Scolarité, soutien aux familles, orientation, logement, écoute... Chrysalide se démultiplie. Mille batailles à mener et on imagine que l'épidémie de coronavirus ne facilite rien. Patrice Lagisquet nous en parle.

Et puis en fin d'émission on embarque avec  Jean-Baptiste Daramy. Skipper luzien qui a  bouclé deux mini-transats en solitaire, une Jacques Vabre et une Route du Rhum, avec lui on parle du Vendée Globe. La course en solitaire, sans escale et sans assistance autour du monde. 29 jours que les skippers sont partis et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il y a du spectacle, des frissons et de grosses frayeurs. Est-ce que d'ailleurs ça ne le botte pas d'y participer? Peut être dès 2024? Il va nous le dire.