Replay du jeudi 24 septembre 2020

100% rugby : Mouguerre - Hendaye : premier derby Basque de la saison en Fédérale 2

Mouguerre, de retour en Fédérale 2 après quelques saisons à l’étage inférieur, reçoit Hendaye ce dimanche 27 septembre, au stade d’Ibusty (15h).

Ballon de rugby (illustration)
Ballon de rugby (illustration) © Radio France - OU

Créé en 1962, l’USM se dit être une structure familiale dont la politique est basée sur la formation. « 80% des seniors sont issus de l’école de rugby et des équipes de jeunes de Mouguerre », précise Philippe Larrue, président du club et dirigeant depuis une décennie. À l’intersaison une vingtaine de juniors a basculé en seniors. Seules quatre arrivées de l’extérieur sont à dénombrer.

Si Mouguerre a connu les affres de la deuxième division (l’équivalent de la Fédérale 1 aujourd’hui) en 1975, l’équipe fanion a toujours plus ou moins joué en Fédérale 2. Sauf de septembre 2013 à mars 2020, où l’USM évoluait à l’échelon inférieur. « Pendant sept ans on a été largement rompus aux derbys », sourit Philippe Larrue, qui s’apprête à recevoir, au stade d’Ibusty d’autres voisins : ceux d’Hendaye. 

C’est un vrai plaisir de les retrouver. On vise le maintien. On espère se mettre à niveau.  

Remontés en Fédérale 2, les Mugertars espèrent pérenniser leur place à ce niveau dans un premier temps. En cas de bons résultats, « on ne se privera pas de viser la sixième place (NDLR : qualificative pour les phases finales). » 

Ancien pensionnaire de l’équipe juniors, Philippe Larrue, qui a disputé une année chez les grands, a toujours été « un spectateur du club, explique-t-il. J’ai été bien accueilli. Je baigne dans cet environnement depuis près de 35 ans. » Pour l’anecdote, le gestionnaire s’est marié avec la petite-fille d’un des 12 membres fondateurs de l’USM. Aujourd’hui, trois de ses fils évoluent avec le groupe senior.

Les Hendayais, fidèles

Fondé en 1908, le Stade Hendayais était à l’époque un club omnisports. Aujourd’hui, seules les sections rugby et handball perdurent. Sacrés champions de France de quatrième série dès leur création, les Xuriak (les Noir et Blanc en basque) ont ensuite évolué dans les différents championnats régionaux avant de disputer le championnat de France de deuxième division et ce jusque dans les années 2000. Monté en Fédérale 1 à deux reprises lors de la dernière décennie (2013, 2017), le club transfrontalier joue surtout les premiers rôles à l’étage du dessous.

Leurs trajectoires

Lors de la première journée, Mouguerre a concédé une défaite encourageante à l’extérieur sur le terrain de Saint-Médard-en-Jalles, actuel leader de la poule (26-24). L’USM n’a pu disputer son match face à Saint-Paul-lès-Dax la semaine dernière à cause du Covid. « On a appris le rapport à 10h36, une heure avant de prendre le bus », rappelle Philippe Larrue.

Contrairement à leurs adversaires de dimanche, les Noir et Blanc ont quant à eux disputé leurs deux premières rencontres. Leur bilan est pour le moment mitigé avec un succès le 13 septembre à Orthez (14-22) et une défaite, concédée dimanche dernier à domicile contre ces mêmes joueurs de Saint-Médard-en-Jalles (17-33).

Les derbys basques en Fédérale 2 de la saison 2020-2021

  • 27 septembre : Mouguerre-Hendaye (3e journée)
  • 11 octobre : Nafarroa - Boucau-Tarnos (4e journée)
  • 15 novembre : Nafarroa-Mouguerre (8e journée)
  • 22 novembre : Hendaye-Nafarroa et Mouguerre - Boucau-Tarnos (9e journée)
  • 6 décembre : Boucau-Tarnos - Hendaye (10e journée)
  • 24 janvier : Hendaye-Mouguerre (14e journée)
  • 7 février : Boucau-Tarnos - Nafarroa (15e journée)
  • 21 mars : Mouguerre-Nafarroa (19e journée)
  • 28 mars : Nafarroa-Hendaye et Boucau-Tarnos - Mouguerre (20e journée)
  • 11 avril : Hendaye - Boucau-Tarnos (21e journée)
Mots clés: