100% Club

Lundi à 18h30

La Franc-Comtoise Anouk Faivre-Picon, n°1 française du ski de fond en plein break "maternité", était l'invitée de "100% club" sur France Bleu Besançon, le 16 décembre 2019
La Franc-Comtoise Anouk Faivre-Picon, n°1 française du ski de fond en plein break "maternité", était l'invitée de "100% club" sur France Bleu Besançon, le 16 décembre 2019 © Radio France - Juilen Laurent

Ski de fond : deuxième Transju ou deuxième bébé en 2020, la Pontissalienne Anouk Faivre-Picon a fait son choix

Diffusion du lundi 16 décembre 2019 Durée : 30min

Ainsi va la vie des sportives de haut niveau... Mettre entre parenthèses sa carrière dans le sport pour (re)devenir maman. C'est la décision prise par Anouk Faivre-Picon, qui porte désormais le nom de son mari - depuis l'été dernier - Mathias Wibault, fondeur lui aussi vainqueur de la Transjurassienne (en 2014) ! La Franc-Comtoise, n°1 française du ski de fond au niveau national et international depuis plusieurs saisons, ne remontera pas sur les skis de compétition cet hiver : elle est enceinte de son 2e enfant, dont la naissance est prévue pour mai 2020. 

La naissance de son 2e enfant plus importante que la défense de son titre sur la Transju 2020

Déjà maman d'un petit Even, né en mars 2017, Anouk Faivre-Picon avait fait un premier break "bébé" dans sa carrière déjà joliment remplie (notamment meilleure performeuse française en championnats du monde avec sa 5e place lors des Mondiaux 2015 et 4e du relais des JO 2014 de Sotchi avec l'équipe de France féminine de ski de fond) avant de réussir à revenir au plus haut niveau en quelques mois seulement : sélection pour les JO 2018 de Pyeongchang ou encore victoire sur la mythique Transjurassienne 2019 à Mouthe, sur les terres de son Haut-Doubs natal, pour sa toute première participation !

Et à 33 ans, la Pontissalienne ne défendra pas son titre sur la Transju 2020 en février prochain. Pas seulement parce qu'elle n'a pas été retenue - de façon assez incompréhensible - dans le collectif officiel de l'équipe de France féminine de ski de fond pour cet hiver 2019-2020, elle a préféré consacré son temps à une deuxième maternité.

Reconversion en cours également pour devenir institutrice

Anouk Faivre Picon était l'invitée de "100% club" sur France Bleu Besançon ce lundi soir. Une demi-heure d'émission, à réécouter ici, durant laquelle la maman-fondeuse a également évoqué sa reconversion en cours pour devenir professeure des écoles ou encore sa fierté - n'en déplaise à sa modestie - d'avoir une piste de ski de fond qui porte son nom, depuis janvier 2019, sur le site du Gounefay au-dessus de sa ville de Pontarlier.

Sans oublier son implication pour les nobles causes, comme son soutien à l'association Epilepsie France et plus particulièrement en tant que marraine d'Epidéfi : un challenge sportif, organisé dans la Massif Jurassien pour sensibiliser sur la maladie, par Anne-Sophie Crevoisier, la maman de Julie qui est une jeune adolescente épileptique...