100% Club

Lundi à 18h30

Raphaëlle Tervel et Sandrine Mariot-Delerce avant le match de Coupe d'Europe de leurs joueuses l'ESBF chez les Norvégiennes de Fredrikstad, en octobre 2019
Raphaëlle Tervel et Sandrine Mariot-Delerce avant le match de Coupe d'Europe de leurs joueuses l'ESBF chez les Norvégiennes de Fredrikstad, en octobre 2019 © Radio France - Julien Laurent

Le binôme Tervel - Mariot-Delerce encore à la tête de l'ESBF en 2020 ?

Diffusion du lundi 18 novembre 2019 Durée : 29min

Les joueuses et le staff de l'ESBF sont en vacances - pour, seulement, une semaine - depuis ce samedi soir, juste après avoir frôlé l'exploit en Coupe d'Europe (3e tour de la Coupe EHF) contre les stars danoises d'Odense.

Un petit break de huit jours, avant de débuter la préparation de la deuxième partie de saison qui reprendra le 29 décembre (17h, contre Chambray-Touraine) parce que les handballeuses bisontines ont bien l'ambition de regoûter à ce parfum européen, dès la saison prochaine : par le biais des playoffs du championnat de France et/ou de la Coupe de France (entrée en lice, fin février 2020, en 8e de finale).

L'ESBF est pour l'instant remontée à la 6e place du classement de la D1/LFH, à l'issue de la phase aller. Et en cette fin novembre, sans compétition : c'est aussi, déjà, la saison prochaine qui commence à se préparer avec les prolongations de contrats - ou pas - de certaines joueuses cadres (Alizée Frécon, par exemple)... Mais aussi sur le banc de touche, puisque le binôme Raphaëlle Tervel - Sandrine Mariot-Delerce (coach et coach-adjointe depuis l'été 2015) sera en fin de contrat au mois de juin prochain.

Réflexions en cours et décisions à la fin de ce mois de novembre

Sandrine Mariot Delerce était l'invitée, en studio, de "100% club" sur France Bleu Besançon, ce lundi soir. Et Raphaëlle Tervel était son "coup de fil / coup de coeur" au téléphone, en direct de la Guadeloupe où elle est partie en vacances cette semaine...
Alors, était-ce pour la "supplier", en direct à la radio, de rester à Besançon ? Non, non, répond Sandrine Mariot-Delerce qui, comme Raphaëlle Tervel, précise pour le moment être en phase de réflexion, avant de donner leurs décisions à la fin de ce mois de novembre. Une chose est sûre, a priori : leurs destins semblent liés, Sandrine Mariot-Delerce ne pouvant pas coacher seule l'ESBF...