Replay du lundi 5 avril 2021

100% FCSM : après la défaite contre le Paris FC, la saison de Sochaux est-elle terminée ?

- Mis à jour le

C'était le match à ne pas perdre dans la course aux barrages. Mais les Sochaliens ont chuté samedi contre le Paris FC (1-2). Analyse de cette nouvelle contre-performance à Bonal dans 100% FCSM ce lundi. On se demande aussi comment les Jaune et Bleu vont aborder la fin de saison.

Chris Bédia et les Sochaliens voient la place de barragiste s'éloigner sérieusement après la défaite contre le Paris FC (1-2).
Chris Bédia et les Sochaliens voient la place de barragiste s'éloigner sérieusement après la défaite contre le Paris FC (1-2). © Maxppp - Lionel Vadam

Sochaux a vraisemblablement dit au revoir à la cinquième place, samedi 3 avril, avec cette défaite contre le Paris FC (1-2). Les Franciliens, bien que réduits à 10, ont dominé les Jaune et Bleu et ont mis au grand jour l'écart entre ce FCSM et une équipe qui joue la montée. Désormais, le barragiste, Grenoble, est à huit longueurs, alors qu'il reste sept rencontres à jouer.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

On revient sur cette 31ème journée de Ligue 2 dans 100% FCSM, ce lundi. Egalement au menu : 

  • Le FCSM peut-il encore y croire ? Ou est-ce vraiment trop tard ?
  • Sochaux 7ème, le FCSM est-il à sa place ?
  • Quel bilan peut-on déjà tirer de cette saison ?

On en débat avec notre consultant Matheus Vivian, Gilles Santalucia, journaliste de l'Est Républicain et Jean-Régis, fidèle supporter sochalien. 

On fera également un point sur le prochain adversaire du FCSM, Nancy, avant le déplacement au stade Marcel Picot, avec notre confrère de France Bleu Lorraine, Johan Gand.