Toutes les émissions

100% Nature & Littoral

Du lundi au jeudi à 18h35

Au printemps dernier, Cyril et Julie Laudet ont repris les vignes de Nicolas Tison, l'ancien propriétaire.
Au printemps dernier, Cyril et Julie Laudet ont repris les vignes de Nicolas Tison, l'ancien propriétaire. © Radio France - Cyril Laudet

Avant les vendanges, découvrez le domaine de la Pointe à Capbreton ?

Diffusion du mardi 11 septembre 2018 Durée : 3min

Le domaine de la Pointe à Capbreton est unique dans les Landes, les raisins poussent dans le sable à moins d'un kilomètre de l'océan. Découvrez ce domaine viticole à quelques semaines des vendanges.

Le domaine de la Pointe à Capbreton, c'est entre 5 et 7 hectares de vignes qui poussent sur la dune, dans le sable, à moins d’un kilomètre de l’océan. On appelle ce vin unique dans le Sud Ouest, « le vin des dunes ». 

Le couple aimerait développer l'agriculture biologique et même la biodynamie sur le domaine. - Radio France
Le couple aimerait développer l'agriculture biologique et même la biodynamie sur le domaine. © Radio France - Clément Guerre

Il y a quelques mois, Cyril et Julie Laudet (qui possèdent déjà le domaine de Laballe à Parleboscq en production d'Armagnac) ont racheté ce domaine où poussent chenins et cabernet-francs. Pour France Bleu Gascogne, les nouveaux propriétaires des lieux nous font visiter ce domaine viticole exceptionnel dans les Landes.

Grâce à l'air marin ce terroir landais est si particulier. - Radio France
Grâce à l'air marin ce terroir landais est si particulier. © Radio France - Clément Guerre

Entre océan et forêt

Sur ce domaine, la spécificité c'est "le sel qui est déposé sur les vignes par l'océan", c'est aussi que "les vendanges sont très tardives" et que le sable, où poussent les raisins, est "un terreau bien particulier pour les vignes", explique Cyril Laudet.

Le domaine de la Pointe est situé entre la forêt, la ville et l'océan. - Radio France
Le domaine de la Pointe est situé entre la forêt, la ville et l'océan. © Radio France - Cyril Laudet

Sur ce très beau domaine, Cyril et Julie Laudet veulent faire passer ce vin en agriculture biologique d’ici trois ans (c'est le délai légal). En attendant la première vendange commence pour eux dans quelques jours. Les premières bouteilles seront débouchées courant 2019.