Toutes les émissions

100% Nature & Littoral

Du lundi au jeudi à 18h35

Ancien écarteur, Pascal Fasolo est passionné par les taureaux, il fait d'ailleurs visiter sa ganaderia sur rendez-vous.
Ancien écarteur, Pascal Fasolo est passionné par les taureaux, il fait d'ailleurs visiter sa ganaderia sur rendez-vous. © Radio France - Clément Guerre

La ganaderia de Malabat, quels sont les taureaux élevés pour la corrida ?

Diffusion du lundi 4 mars 2019 Durée : 3min

La ganaderia de Malabat compte une centaine de taureaux et de vaches destinés aux arènes, pour les corridas et la course landaise. Retour sur le métier d'éleveur de taureaux avec Pascal Fasolo, installé depuis 25 ans à Brocas-les-Forges.

C’est l’un des 10 grands élevages de taureaux du Sud-Ouest et même de France. La ganaderia de Malabat s'étant sur 55 hectares, elle regroupe une centaine de taureaux et de vaches de la race Atanasio Fernández. Des animaux nés pour le combat dans les arènes et donc pour la corrida. 

Dans ce premier épisode, vous découvrirez les caractéristiques de la race Atanasio Fernández. Des taureaux très endurants, très dangereux "mais malheureusement de moins en moins prisés pour les corridas", précise Pascal Fasolo.

Pour nourrir ses 100 bêtes, Pascal Fasolo se déplace en tracteur dans la ganaderia. - Radio France
Pour nourrir ses 100 bêtes, Pascal Fasolo se déplace en tracteur dans la ganaderia. © Radio France - Clément Guerre

"Les taureaux sont des animaux extraordinaires, ils sont malins et dangereux", rappelle Pascal Fasolo, le propriétaire des lieux

En plus de vendre des taureaux et des vaches pour les arènes, la ganaderia organise des journées de « fiesta campera », des visites de l'élevage et des repas pour les groupes dans le restaurant de la ganaderia.

Les ferrades sont aussi organisées quatre fois par an : deux en début d'année (février/mars), et deux en fin d'année (octobre/novembre). Plus d'informations ICI.