Toutes les émissions

100% Nature & Littoral

Du lundi au jeudi à 18h35

Il existe aussi des frayères à Sandres dans les Landes, explique Jérémy Hanin.
Il existe aussi des frayères à Sandres dans les Landes, explique Jérémy Hanin. © Radio France - Clément Guerre

Toujours plus de black-bass sur l'étang de moliets, pourquoi ?

Diffusion du mercredi 5 juin 2019 Durée : 3min

Pour augmenter le nombre de Black-bass, les pêcheurs installent de plus en plus souvent des frayères à poissons. Ces nids ont ainsi été posés dans l'étang de Moliets pour faciliter la reproduction. Une optimisation de la pêche nécessaire pour Jérémy Hanin de la Fédération départementale de pêche.

Depuis le week-end du 27 avril, la pêche aux carnassiers - sandres et black-bass - est de nouveau ouverte partout dans les Landes. Enfin presque partout.... Car il existe des réserves à poissons où les conditions de pêche sont particulières comme sur l’étang de Moliets. Il s'agit en effet d'une réserve dédiée à la reproduction des black-bass via les frayères à poissons. 

"Comme la demande en Black-bass explose, on tente d'y répondre et de faciliter la reproduction des poissons",indique Jérémy Hanin de la Fédération départementale de pêche.

Ces frayères sont de simples cagots remplis de gravier installés près des berges pour la reproduction spécifique du black-bass. " Simple à mettre en place et peu onéreux, ce système se développe de plus en plus afin de favoriser la reproduction de cette espèce", assure la Fédération départementale de pêche 40.

A l'inverse de la majorité des plans d'eau, la pêche sur l’étang de Moliets est donc interdite jusqu’au 15 juin.