Replay du lundi 26 octobre 2020

Laura Sivert, la karatéka jurassienne championne du monde 2018 par équipe

- Mis à jour le

Championne du monde 2018 par équipe à seulement 21 ans, la karatéka jurassienne Laura Sivert vise les prochains JO de Tokyo et rêve aussi de Paris 2024. Son parcours, ses secrets pour atteindre le plus haut niveau mondial du karaté : la Franc-Comtoise se confie dans l'épisode #8 de 100% olympique.

La Franc-Comtoise Laura Sivert (à droite), championne du monde 2018 avec l'équipe de France féminine de karaté, lors de l'Open Adidas 2020 à Villebon (91)
La Franc-Comtoise Laura Sivert (à droite), championne du monde 2018 avec l'équipe de France féminine de karaté, lors de l'Open Adidas 2020 à Villebon (91) - Denis Boulanger - FFK

Non "pas des milliers mais des millions de fois" Laura Sivert a répété et répété encore ses gammes de karatéka, depuis ses débuts à l'âge de 8 ans au club de Tavaux-Damparis dans son Jura natal ! Une discipline et une maîtrise du geste parfait indissociables du karaté -"un véritable art martial, tout simplement"- qui ont ainsi permis à la Franc-Comtoise de canaliser sa débordante énergie ("je courais partout quand j'étais petite") pour devenir championne du monde 2018 avec l'équipe de France, à seulement 21 ans.

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Sa botte secrète : le Ura Mawashi Geri... mais pas encore le grand écart

Licenciée au Club Sauvegarde de Besançon depuis son adolescence, Laura Sivert -qui avoue ne pas pouvoir encore complétement faire le grand écart- a sa botte secrète, son coup préférentiel : le très difficile Ura Mawashi Geri, le coup de pied circulaire inversé qui touche la tête de l'adversaire avec le talon ou la plante du pied ! Une marque de fabrique qu'elle a, naturellement, développée au fil de ses années de pratique. 

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Mais pour voir et rêver encore plus haut et plus fort, jusqu'aux prochains JO de Tokyo voire ceux de Paris 2024 (si le karaté reste discipline olympique...), l'actuelle étudiante en kinésithérapie n'a pas aussi oublié d'étoffer sa panoplie durant ses entraînements quotidiens : préparations physique et mentale spécifiques, notamment, ont récemment été mises en place par Laura Sivert qui nous dévoile tous ses petits secrets de la réussite au plus haut niveau international dans cet épisode #8 de 100% olympique, le podcast de France Bleu Besançon sur les coulisses de la performance des athlètes de Franche-Comté aux JO.

Mots clés: