Replay du lundi 7 décembre 2020

Margaux Pinot, la judoka haut-saônoise double championne d'Europe 2019 et 2020

Vice championne d'Europe 2017 des -63 kg, Margaux Pinot est montée chez les -70 kg où elle est notamment devenue la double tenante du titre européen (2019 et 2020) de judo. Objectif JO désormais pour la Franc-Comtoise qui dévoile tous les secrets de sa réussite dans l'épisode #12 de 100% olympique.

La Franc-Comtoise Margaux Pinot (en blanc) avec le kimono de l'équipe de France de Judo, en février 2020 lors du Paris Grand Slam à l'AccorHotels Arena
La Franc-Comtoise Margaux Pinot (en blanc) avec le kimono de l'équipe de France de Judo, en février 2020 lors du Paris Grand Slam à l'AccorHotels Arena © Maxppp - Thierry Larret

"Les régimes, j'en avais un peu par-dessus la tête", avoue tout simplement Margaux Pinot... qui confie également être une "bonne vivante, en plus, j'aime bien manger" et en particulier les nombreuses et goûteuses spécialités gastronomiques de sa Franche-Comté natale ! Trop compliqué, trop de sacrifices psychologiques notamment pour rester au poids de sa catégorie des -63 kg, dont elle était devenue la vice championne d'Europe de judo en 2017. Alors, la Haut-Saônoise a décidé de monter chez les -70 kg

Un choix payant. Et rapidement : Margaux Pinot est actuellement la n°2 mondiale de sa catégorie -juste derrière son équipière des Bleues, Marie-Eve Gahié, la championne du monde en titre 2019- grâce, principalement, à sa médaille de Bronze décrochée aux championnats du monde 2019 et ses deux sacres continentaux d'affilée remportés en 2019 et 2020 ! Mais ce palmarès qui prend du volume, avec l'ambition de le bonifier encore avec les plus belles médailles possibles à aller s'offrir lors des premières olympiades de sa carrière en 2021 (JO de Tokyo) et/ou à Paris 2024, ça n'est pas qu'une simple histoire de changement de poids pour la Franc-Comtoise...

Découverte des bienfaits de la sieste ou encore protéines en poudre pour gagner du... poids en muscles

A bientôt 27 ans, qu'elle fêtera ce 6 janvier 2021, Margaux Pinot continue évidemment de s'entraîner assidument au quotidien - en région parisienne, avec son club de l'ES Blanc-Mesnil et avec l'équipe de France de judo à l'INSEP- pour perfectionner toute sa panoplie de judoka (physique, technique, tactique). Sur les tatamis et en salle de musculation. Mais aussi à la maison, où elle s'impose désormais des phases de récupération, de calme, de repos via des siestes notamment : "je bouge tout le temps, c'est ma nature, mais j'ai aussi compris que c'était très énergivore".

Sans oublier cette autre façon de prendre du muscle : une fois par jour, en complément de son alimentation classique, la Haut-Saônoise avale "une grosse cuillère de protéines en poudre diluée dans du lait ou de l'eau, c'est au choix", rit-elle... l'objectif étant de maintenir voire développer sa masse musculaire "puisque je fais partie des plus légères de ma catégorie des -70 kg".
Margaux Pinot nous dévoile tous ses petits secrets de la réussite au plus haut niveau international dans cet épisode #12 de 100% olympique, le podcast de France Bleu Besançon sur les coulisses de la performance des athlètes de Franche-Comté aux JO.