Replay du mardi 2 mars 2021

100% PAILLADE - Chronique : "Je suis admiratif de la gestion d'Elye Wahi" applaudit Frédéric Garny

- Mis à jour le

Invité de 100% Paillade, ce lundi, l'entraîneur des U19 de Montpellier a notamment jugé la progression de son ancien protégé. Frédéric Garny porte un regard bienveillant et admiratif, tant sur les performances du jeune attaquant que sur sa gestion par Michel Der Zakarian.

Elye Wahi a déjà marqué trois buts en moins de 10 matchs de Ligue 1
Elye Wahi a déjà marqué trois buts en moins de 10 matchs de Ligue 1 © AFP - Frederick Florin

"Le dosage est très bon". Ce sont les mots de Frédéric Garny, concernant Elye Wahi. A 18 ans, l'attaquant a déjà marqué trois buts en neuf apparitions en Ligue 1. Titularisé pour la première fois récemment contre Rennes, le jeune homme impressionne. Et il est utilisé méthodiquement par son entraîneur Michel Der Zakarian. Une gestion que salue l'entraîneur des U19, qui a eu le jeune homme sous ses ordres. 

Wahi, c'est un enfant. Et aujourd'hui, je suis admiratif de Michel Der Zakarian sur sa gestion, par rapport à son temps de jeu et ses entrées; Il ne l'a pas mis au feu, alors que tout le monde est pressé : l'entourage, les gens de l'extérieur. Mais Michel Der Zakarian a été un formateur, il connaît le dosage. Il ne faut pas mettre de pression, aller trop vite, et le dosage a été très bon. Après, il y a la réussite dues aussi à ses qualités. Mais je pense que tout a été bien coordonné pour son intégration et sa réussite. Et le plus dur commence". 

Il y aura le coup de bambou, à un moment donné. Regardez Camavinga, il est jugé tous les jours, et il a une période de moins bien. Wahi, c'est un garçon qui va se remplir, qui a une aérobie pas énorme, c'est ce qui va lui permettre de répéter les efforts. C'est du travail au quotidien (...) On peut aussi parler des plus grands. Mbappe, il fait des matchs, c'est parfois le néant. Mais ça va être son quotidien. Nous, on va l'accompagner. Son entourage aussi. Je pense que par rapport à ça, il est dans une équipe extraordinaire, n sent qu'il est adopté. 

Il ne faudra pas tirer des bilans trop rapidement, ne pas oublier qu'il a une marge énorme. Après, il est parti fort, et quand on part très fort, on se met en danger (...) on a tendance à se dire que ça y est, la machine est en route.