Replay du dimanche 17 janvier 2021

5G : on ne nous dit pas tout

- Mis à jour le

La 5G ne serait pas la même d'un opérateur à l'autre. On vous explique ce qu'est vraiment la 5G et pourquoi les opérateurs se livrent une guerre sans merci à son sujet.

La 5G expliquée
La 5G expliquée © Getty

Pour faire simple, disons que la 5G, c'est ce qu'on appelle un protocole. De manière encore plus claire, un langage qu'utilisent les appareils (comme les téléphones) pour communiquer entre eux. 

Pour supporter ce dialogue, vos équipements ont besoin d'un réseau. Une sorte d'"autoroute", constituée de fréquences, réparties en bandes, pour plus de clarté. Lumineux.
Il y a plusieurs bandes de fréquences... 

  • Les basses, à 700MHz (un peu comme des départementales).
  • es disons "moyennes" (sorte de nationales) 
  • es hautes, à plus de 6GHz (celles là sont plutôt des autoroutes). T

Toutes ne permettent pas toutes de rouler (de se connecter) à la même vitesse. D'ailleurs, elle ne maillent pas non plus le territoire de la même manière. On trouve plus de départementales que d'autoroutes. 

Une chose à savoir aussi, c'est que (globalement) plus la fréquence est basse, plus elle passe partout (à travers les bâtiments).  
Plus la fréquence est haute, moins elle a de portée, et plus il faut d’émetteurs... Donc plus cela revient cher à l'opérateur en infrastructure.    

En gros, mon téléphone 5G sur certaines fréquences n'ira peut être pas bien vite, mais je risque de mieux capter, car il y a plus d’émetteurs basse fréquences (ceux qui « passent » partout). Vous me suivez ?  

Un téléphone, en 5G, voit sa vitesse conditionnée aux routes qu'il emprunte.   

la 5G
la 5G © Getty

Il y a quelques temps, les opérateurs télécoms ont pu acquérir des lots de fréquences, mises au enchères par l'état. Des sommes folles ont été mises sur le tapis. Certains on acquis de nouvelles licences pour utiliser ces hautes fréquences qui n'étaient jusque là pas utilisées. Ces opérateurs (pour faire court, Orange SFR et Bouygues) commencent donc doucement à installer leurs équipements sur les pylônes existants pour les adapter à ces nouvelles fréquences, et proposer une 5G "ultra rapide". Mais je vous l'ai dit c'est cher à déployer.   

D'autres, comme Free, ont fait le choix de convertir leur émetteurs existant ( basses fréquences, vous savez, les départementales) en leur "apprenant" le langage 5G...  

Ce qui fait qu'au final, l'opérateur dispose de 5G sur tout le territoire, mais une 5G pas franchement véloce

D'un point de vue marketing, ça fonctionne. Pour la rapidité, il faut en revanche attendre qu'eux aussi déploient leur réseau, comme les autres. Pour avoir de la 5G rapide partout, il va falloir attendre... attendre que les opérateurs montent leur équipement partout... et d'ici là, on entendra parler de la 6G, déjà en test en Asie..

Voilà. On a tenté de vulgariser la chose. C'est forcément incomplet, mais au moins votre mamie du Cantal saura expliquer à ses voisins comment fonctionne la 5G !

Mots clés: