Replay du samedi 20 février 2021

Elon Musk installe ses antennes dans la Manche pour dialoguer avec les satellites StarLink

- Mis à jour le

Le réseau de satellites StarLink se déploie autour de la planète. Il distribue le web dans le monde entier, et nécessite l'installation de stations relais en plusieurs endroits du globe.

Souriez, Elon Musk s'occupe de votre accès internet...
Souriez, Elon Musk s'occupe de votre accès internet... © Maxppp - Britta Pedersen/dpa/picture-alliance/Newscom/MaxPPP

StarLink, c'est la nouvelle lubie d'Elon Musk, le farfelu patron de Tesla. Il s'est mis en tête d'apporter internet à très haut débit partout sur la planète.

Pour cela, il a commencé à lancer une flotte de tout petits satellites qui fonctionnent comme des relais.  

L'utilisateur doit avoir chez lui une antenne satellite

L’antenne domestique
L’antenne domestique - Future-sciences.com

L'information part de votre ordinateur, passe par votre antenne satellite et parcours 550km en direction du ciel !

Les antennes installées en France devraient ressembler à celles là
Les antennes installées en France devraient ressembler à celles là

Là, le satellite StarLink agit comme un miroir et renvoie votre signal vers le sol où il est réceptionné par un antenne en forme de sphère qui l'achemine sur le web grâce à un réseau de fibre optique. Bien sûr, cela fonctionne aussi en sens inverse !  

Voilà à quoi ressemble Starlink !
Voilà à quoi ressemble Starlink ! © Maxppp - PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP

Impossible donc d'avoir accès à StarLink depuis un téléphone portable. Ça ne marche pas comme ça. Pour l'instant, le système, encore en cours de test, ne fonctionne qu'en format "domestique".  

Si on parle de StarLink, c'est aussi et surtout pour les controverses que le système soulève

D'abord, les ondes radios.  Disons le tout net, les ondes qu'utilisent ces satellites sont expérimentales. Expérimentales, mais pas inconnues. En fait, elles sont proches de celles qu'utilisent les satellites actuels qui servent à transmettre la télévision.  

Les satellites starlink
Les satellites starlink © Getty

Plus inquiétant, la pollution visuelle.

En volant à basse altitude, la constellation StarLink se voit à l’œil nu. Elle reflète même tellement le soleil que les astronomes ne peuvent plus voir le ciel profond sans avoir des sortes de traînées lumineuses sur leur clichés. C'est nettement plus embêtant.  Enfin, à terme, ce sont 4.000 satellites qui devraient flotter au dessus de nos têtes, et autant de débris potentiels qui à un moment ou à un autres devront retomber. 

Des débris que les missions spatiales vers ISS ou vers Mars devront éviter...  

Critiqué, Elon Musk avance façon bulldozer et multiplie les mises en orbite et les installations de stations relais sur Terre.   

Cette débauche de moyens coûte cher: l'internet partout dans le monde a un prix, et il faudra mettre la main au porte-feuille pour y avoir accès. Si StarLink n'a rien communiqué, il se murmure que l'abonnement avoisinerait les 150$ mensuels. 

Pas donné pour surfer sur le net et suivre les tutos de Tibo InShape au fin fond de nos campagnes :-)

Si vous souhaitez devenir béta-testeur de Starlink, cliquez donc par ici !

Mots clés: