Replay du lundi 26 avril 2021

Emploi : mieux ailleurs ?

- Mis à jour le

Partir à l'étranger pour ses études, un stage, une formation ou (télé)travailler : c'est possible. C'est une spécialiste de Pôle Emploi International qui nous l'a confirmé..Se mettre le monde en tête, s’ouvrir les horizons est même une bonne chose pour les plus jeunes demandeurs d'emploi.

Illustration
Illustration © Getty - Westend 61

🎧 Ecoutez une spécialiste de Pôle Emploi pour partir à l'étranger dans le replay

1. Des opportunités à saisir

L'herbe est-elle plus verte ailleurs ? On en doute dans la patrie des Verts. 

Cependant, des opportunités peuvent être saisies pour partir à l'étranger afin d'acquérir de nouvelles compétences, qualifications ou façons de faire. Outre l’expérience humaine, qui n’est pas la moindre des raisons valables pour tenter l’expatriation temporaire, partir peut aussi permettre "d’étoffer son CV" ou "d’apprendre une langue étrangère".

Partir à l'étranger, c'est toujours un plus sur le CV - Soraya Duvignaud, conseillère à l'emploi, Pôle Emploi Saint-Etienne

2. Les français bien vus à l'étranger

A l'étranger, la french-touch est recherchée, notamment dans le cinéma d'animation, la mode mais surtout les métiers liés à la gastronomie française. Une expérience à l’étranger est intéressante pour toutes les catégories de chercheurs d’emploi.

3. Des formations pour tous les niveaux

La formation à l'étranger n'est pas réservée aux élites ou à la formation de traders. Des formations dès le bac ou bac+2 existent dans des domaines variés.

4. Ce pays qui recrute en nombre

Pour soutenir sa croissance économique, le Canada accueille de nombreux migrants. Des partenariats sont noués avec Pôle Emploi afin de pouvoir  rencontrer de nombreux recruteurs qui propose des offres.  

Les secteurs d'activités concernés ? Les technologies de pointe, le numérique, les services à la personne, les services bancaires et financiers, l’éducation, la construction, l’hôtellerie-restauration, l’ingénierie, le cinéma d’animation..

5. Pôle Emploi n'est pas une agence de voyage

Vous avez envie de partir travailler à l’étranger mais vous craignez de perdre la législation française si protectrice des salariés.  Les systèmes européens de protection sociale ont bonne réputation à l’échelle mondiale et certains sont même pris pour modèles.  

Il faut absolument bien préparer cette mobilité à laquelle on aspire. Les questions de passeport et visa, système de santé, les conseillers de Pôle Emploi peuvent vous aider à trouver les bonnes informations. 

Mais ce n'est pas une agence de voyages ! C'est un accompagnement pour un vrai projet professionnel. Avec, pourquoi pas, l’octroi d’aides financières.

6. Télé-travailler à l'étranger ou pour l'étranger : de nouvelles perspectives 

A cause de la COVID, on a appris ce qu'était le télétravail

Si certains délocalisent leur lieu de travail, dans une autre région de France ou bien à l'étranger mais en travaillant pour le compte d'une entreprise française, il se pourrait bien (aussi) que des sociétés étrangères recrutent des demandeurs d'emploi en France et fassent des offres  100 % télétravail

Pour le moment, ce n'est pas le cas dans notre région.