Replay du mercredi 3 mars 2021

Immobilier : Acheter à Saint-Etienne, une bonne solution ?

- Mis à jour le

Saint-Etienne est le bon plan du moment pour investir dans l'immobilier dans notre région. Face à la crise sanitaire, la pierre est restée de marbre.

Illustration immobilier à Saint-Etienne. Habitat logement. Des maisons individuelles voisinent avec des barres HLM dans le quartier de Montreynaud.
Illustration immobilier à Saint-Etienne. Habitat logement. Des maisons individuelles voisinent avec des barres HLM dans le quartier de Montreynaud. © Maxppp - Rémy Perrin

Michel Lechenault, de SeLoger, est formel : Saint-Etienne présente de nombreux intérêts lorsque l'on veut acheter. 

L'exode lyonnais

Ce phénomène existait déjà. Mais il tend à devenir très fréquent. En cause : un marché immobilier sur Lyon quasi saturé et de l'immobilier à Saint Etienne bien plus accessibles. 

Saint-Etienne est la ville la moins chère parmi les villes de plus de 100 000 habitants. Pour 265 000 € vous avez un 182 m² à Saint-Etienne, alors qu'à Lyon vous ne pouvez acheter qu'un 47 m² - Michel Lefenault, Se Loger

C'est souvent la période où la famille s'agrandit que l'on pense à habiter Saint-Etienne, à y acheter un appartement plus grand, pourquoi pas une maison. Alors que dans les grandes villes, cela est impossible financièrement.

Les critères ont changé

Avec l'explosion du télétravail, de plus en plus de nouveaux propriétaires font le choix de quitter les grandes métropoles. On a plus besoin de se rendre quotidiennement au boulot. "Saint-Etienne est à seulement 45 minutes en train de Lyon". Le cadre de vie est meilleur, les surfaces plus grandes, et on a souvent la possibilité d'avoir un extérieur, voire un jardin. 

Saint-Etienne, une ville qui ne fait pas rêver : C'est fini et ça commence à se savoir

Saint-Etienne a longtemps souffert de l'image d'une ville pauvre, désertée, pas agréable. "C'est vrai qu'elle a perdu pendant longtemps des habitants. Depuis 2019, la roue a tourné", explique Michel Lechenault. 

Et d'ailleurs cela commence à se savoir, il y a de plus en plus de demandes pour des achats immobiliers, qui deviennent de plus en plus conséquents : une hausse de 7% chaque année depuis deux ans. Et tous les indicateurs le disent : cela va continuer. 

C'est une bonne nouvelle pour les stéphanois : "Ca va continuer à dynamiser la ville, plus il y a des habitants dans une ville, plus cela montre qu'elle est bonne santé. Plus elle perd des habitants, plus elle s'appauvrit". Sans compter les offres culturelles et les structures qui se développent grâce à ces nouveaux administrés.

Il y a des aides pour pouvoir acheter à Saint-Etienne

Il y a des aides lorsque l'on veut acheter. Surtout pour les primo-accédants, le PTZ (prêt à taux zéro), par exemple pour des achats dans le neuf. Des aides sont aussi proposées lorsque l'on est un foyer modeste. Mais les banques sont de plus en plus frileuses, et ne sont pas très prêteuses (à l'image des fourmis, même si l'on est pas vraiment cigale).  "On ne peut pas emprunter plus de 35 % de vos revenus", rappelle Michel Lechenault. Chômage, ou aides sociales non compris. Evidemment.

En savoir + : l'article de SeLoger sur le sujet 

Mots clés: