Replay du mercredi 14 avril 2021

Plus de la moitié d'une ville comme St Etienne disparaît chaque année en France

- Mis à jour le

Près de 70 000 personnes disparaissent chaque année en France. 1 000 d'entre elles restent introuvables. Disparitions inquiétantes ou volontaires : c'est toujours une épreuve qui attend les proches. Il n'y a plus de procédure "évidente" pour s'assurer que des recherches seront entreprises.

Illsutration
Illsutration © Getty - Esch Collection

Les bénévoles de l'ARPD (Assistance et recherche de personnes disparues) viennent au secours des familles de personnes disparues.

Le problème des disparitions de personnes est actuellement sous-estimé, à la fois par les pouvoirs publics, par les élus, et par la population.

Ecoutez Bernard Valézy, vice-président de l'association ARPD (assistance et recherche de personnes disparues) dans le replay

Bernard Valézy, vice-président de l'association ARPD indique que la majorité des disparitions concernant des mineurs, elles sont toujours jugées inquiétantes. 

Chaque jour 190 personnes disparaissent en France - Bernard Valezy, vice président de l'ARPD

Les recherches de personnes majeures ne sont pas automatiques

Quand ce sont des personnes majeures, les choses se compliquent. Seules les personnes "fragiles" (sous tutelle ou curatelle) sont automatiquement recherchées. Les autres dossiers sont étudiés au cas par cas pour établir ou non le caractère inquiétant. 

Les facteurs familiaux (comme une rupture sentimentale), psychologiques (tendances suicidaires,...) ou médicaux (maladies incapacitantes comme Alzheimer) incitent au lancement des recherches. Ou pas.

Les quarante huit premières heures sont importantes : réquisitions au niveau de téléphonie, de la vidéosurveillance, de recherche avec des chiens. "Tout n'est pas mis en place tout de suite", assure Bernard Valezy

Une mauvaise habitude due aux nombreux déclenchements de recherches engagées pour des mineurs qui fuguent.  "C'est une mauvaise façon de faire car l'on peut se rater".

Une personne disparait ? Les premiers réflexes

Le premier réflexe, même s'il faut saisir très rapidement les pouvoirs publics c'est de faire des recherches soi-même : appeler son lieu de travail, son école si c'est un enfant, éventuellement se renseigner auprès des centres hospitaliers de la zone.

Illustration - C'est aux proches de commencer le travail dès lors que la personne disparaît
Illustration - C'est aux proches de commencer le travail dès lors que la personne disparaît © Getty - Jamie Grill

Ce qui a déjà été fait par la famille sera une avancée intéressante pour les services d'enquête.

A écouter dans le replay : Le lobbying de l'ARPD avec des propositions au gouvernement. 

Des entretiens avec les pouvoirs publics et les élus sont régulièrement menés à la demande de l'association. Dernièrement, une liste de 33 propositions a été présentée.

En savoir +

Le site internet de l'ARPD Assistance et recherche de personnes disparues

Mots clés: