Replay du vendredi 22 janvier 2021

De retour du Dakar, l’ardéchois Patrice Roissac témoigne

Lancé sur la 41e édition du Paris Dakar à bord d’un prototype léger de 150 chevaux, Patrice Roissac a été le copilote de Jean-Pascal Besson. Une édition qui a réservé de beaux moments aux deux hommes.

Patrice Roissac, copilote et Jean-pascal Besson, pilote
Patrice Roissac, copilote et Jean-pascal Besson, pilote

C’est la deuxième aventure du Paris-Dakar pour Patrice Roissac, originaire de Guilherand-Granges. Sa dernière participation remonte à 2016 en Argentine où il avait rencontré des ennuis mécaniques qui l’avaient alors obligé à abandonner.

Gonflé à bloc, c’est avec dynamisme et enthousiasme qu’il s’est lancé dans cette nouvelle aventure : “En spéciale, le copilote a un rôle crucial. Il doit prendre en compte avec souci et précision les indications relatives au parcours et aux dangers. Celles-ci sont consignées dans un document spécial, le roadbook, remis chaque jour 15 minutes avant la spéciale. Mais évidemment, il y a toujours des inconnues et des surprises. La moindre petite erreur d’inattention et c’est l’accident. Ou alors on quitte sans s’en apercevoir, la trajectoire de l’itinéraire, ce qui nous fait perdre du temps et menace notre classement” raconte Patrice.

Retrouvez l’intégralité de l’interview en réécoutant le podcast.

Le site du Paris-Dakar ici

Extrait d'un roadbook lors d'une spéciale
Extrait d'un roadbook lors d'une spéciale
Le bivouac du Dakar
Le bivouac du Dakar
La voiture de Patrice Roissac et de son pilote
La voiture de Patrice Roissac et de son pilote
Patrice Roissac, copilote et Jean-pascal Besson, pilote
Patrice Roissac, copilote et Jean-pascal Besson, pilote
Mots clés: