100 % Stade Lavallois

Du lundi au vendredi à 18h08

Uwe Krause, l'une des légendes du Stade Lavallois
Uwe Krause, l'une des légendes du Stade Lavallois - Inconnu

100 % Stade lavallois : Uwe Krause, un canonnier au Stade Lavallois

Diffusion du mardi 28 janvier 2020 Durée : 5min

De très grands joueurs ont porté le maillot du Stade Lavallois, parmi eux l'allemand Uwe Krause, le meilleur buteur de l'histoire du club mayennais en 1ère Division avec 55 buts.

Uwe Krause, un attaquant dans la lignée de cette filière allemande commencée par Georges Tripp (trois saisons de Ligue 2 au Stade avec en prime la montée en Ligue 1 en 1976), poursuivie par Erwin Kostedde (une saison en 79/80 avec à la clé le titre de meilleur buteur de Ligue 1 avec 21 buts, à égalité avec l'Argentin Delio Onnis, alors à Toulon). 

Uwe Krause débarque sur les bords de la Mayenne en juin 80, il avoue qu'il ne connaissait rien du Stade Lavallois.

Et le passage de Krause au Stade Lavallois va être une totale réussite...

Lépoque où le Stade Lavallois faisait la une des magazines - Radio France
Lépoque où le Stade Lavallois faisait la une des magazines © Radio France - Thierry Ruffat
A la une - Radio France
A la une © Radio France - Thierry Ruffat

Trois saisons, 55 buts marqués en Ligue 1 et notamment une première saison au cours de laquelle il marque 23 buts terminant à la deuxième place du classement des buteurs, dévancé d'un petit but par Delio Onnis pour le titre de meilleur buteur.

L'une des plus belles équipes du Stade Lavallois, 5e de 1ère Division - Radio France
L'une des plus belles équipes du Stade Lavallois, 5e de 1ère Division © Radio France - Inconnu

Après Monaco, il jouera à Sochaux et à Sète avant de mettre un terme à sa carrière en 89.

Aujourd'hui il coule une retraite paisible à Sète.

Quant à la fameuse filière allemande elle se tarira la saison suivante. Après Tripp, Kostedde et Krause, le Stade tentera un nouveau pari avec Klaus Jank...qui il faut bien le dire n'a pas laissé un souvenir impérissable en Mayenne.

Une seule saison, celle de la Coupe d'Europe, 18 matches, un seul but, mais l'histoire retiendra que c'est lui qui fait la passé décisive pour José Souto sur le but face au Dynamo Kiev...

Le grand témoin : Uwe Krause himself !