Replay du mercredi 5 août 2020

Les élèves ont reçu un message « Merci, grâce à vous j’ai pu me reproduire ». Mais qui en est l'expéditeur ?

Une bonne nouvelle vient d'arriver : l'huile de palme est interdite dans les cantines ! Mais qu'est-ce que cela va changer sur la terre pour les animaux, les agriculteurs, les cuisiniers des écoles... ? Y aura t-il moins de pollution sur la planète ? Un surprenant message a été reçu par les élèves.

Huile de palme
Huile de palme © Getty - Herianus Herianus / EyeEm

Fin de l'huile de Palme.

En ce jour de l’année 2050, très bonne nouvelle. Dans les écoles et les cantines de Treillières, l’huile de palme est interdite. L’avantage est que l’orang-outan ; le rhinocéros ; l’éléphant de Sumatra auront plus de nourriture et ils auront plus de cachettes.

En plus, les agriculteurs français gagneront mieux leur vie car il faudra d’autres huiles comme l’huile de tournesol, l’huile de colza et l’huile de lin. Les huiles coûteront plus cher mais il y aura moins de pollution car il n’y aura plus le trajet entre la France et l’Australie et d’autres pays. L’avantage est que ça changera le paysage et il y aura plus de fleurs.

Nous allons poser des questions au cuisinier des cantines de Treillières.

A la question : Quels sont les produits que vous allez changer ?
La réponse : Nous allons changer de marque pour les crêpes et les gâteaux. 

Les élèves ont reçu un message d’un orang-outan qui disait : « Merci, grâce à vous j’ai pu me reproduire. »

Travail collectif des élèves de CM1-CM2 de l'école Alexandre Vincent de Treillières (44), accompagné par leur enseignant Kevin Carrière.

Mots clés: