3 Minutes avec...

Du lundi au vendredi à 8h17

Lauriane Delaporte la co-secrétaire du SNUIPP dans le Loiret
Lauriane Delaporte la co-secrétaire du SNUIPP dans le Loiret © Radio France - Anne Oger

Lauriane Delaporte, co-secrétaire du syndicat enseignant SNUIPP dans le Loiret

Diffusion du jeudi 12 décembre 2019 Durée : 3min

Le syndicat enseignant SNUIPP critique la réforme des retraites présentée ce mercredi par le premier ministre Edouard Philippe. "Nous avons du mal à croire les annonces du gouvernement disant que nos pensions seront sanctuarisées afin qu'elles ne baissent pas".

Ce que promet le gouvernement, et ce qui a été précisé par le ministre de l'Education Nationale Jean-Michel Blanquer, c'est que des négociations vont débuter sur la rémunération des enseignants, "mais elles s'ouvriront après l'adoption de la loi sur les retraites, ça n'a pas de sens !"

Et les enseignants craignent que ces négociations sur les rémunérations s'accompagnent d'une obligation de travailler plus, "alors que nous travaillons déjà 40h voire 45h par semaine, on n'a pas que le temps devant la classe ! Là on nous dit qu'il va falloir travailler plus pour ne pas gagner moins, ça ne va pas."

Le SNUIPP appelle donc à la mobilisation des enseignants mardi prochain, le 17 décembre, nouvelle journée de manifestation. "Et je pense qu'elle sera encore très très forte, car le front anti-réforme s'est encore élargi, il y a un nouveau souffle"

Mots clés