Replay du samedi 22 août 2020

Il faut (absolument) préserver les posidonies !

- Mis à jour le
Illustration - Herbier de posidonie en Méditerranée
Illustration - Herbier de posidonie en Méditerranée © Getty - Arnaud Abadie

Les posidonies, alliés précieux de la vie en Méditerranée (et même sur terre) souffrent de l’activité humaine.  Le docteur Pascal Romans du biodiversarium de Banyuls nous rappelle qu'il est indispensable de la protéger.  

C'est une plante (pas une algue !) : elle a des feuilles, des racines, elle fleurit sous l’eau et produit des fruits. C'est une plante qui pousse très lentement, 1 cm par an....  

Elle apporte une quantité d’oxygène non négligeable au milieu marin, elle sert d’abri et de nurserie à des espèces et enfin, les récifs qu’elle constitue vont protéger la côte de l’érosion.  

On ne racle donc pas les fonds avec son ancre ! En été, de nombreux bateaux viennent ancrer dans les baies situées tout le long du littoral rocheux, à Paulilles par exemple. Or c’est dans ces baies que se trouvent les herbiers de Posidonies.
Au moment de relever l’ancre, l’impact est alors énorme.
Ce sont souvent des gros morceaux qui sont arrachés.
Et quand vous ramenez à bord un morceau de 30 cm d’épaisseur et bien ce sont 30 ans de croissance d’une espèce protégée qui viennent de disparaître en quelques secondes.
Il vaut mieux préférer le sable même si l’accroche est moins bonne.  

Utilisez les mouillages organisés, les bouées fixes du conseil départemental afin d’éviter d’avoir à jeter l’ancre dans les posidonies... par exemple pour passer un bon moment dans une crique abritée.

Mots clés: