Replay du dimanche 31 janvier 2021

Hervé Bougel publie Belladone, une enfance meurtrie où l'espoir l'emporte sur la noirceur

- Mis à jour le

Belladone, c'est la belle vue qu'offre la Vouise, cette colline qui surplombe la ville de Voiron. C'est aussi le médicament que le père alcoolique et suicidaire avale à forte dose tous les jours. C'est également une belle femme, la mère, une mère austère et peu aimante.

La Belladone, la fleur à l'origine du médicament que prend le père du héros.
La Belladone, la fleur à l'origine du médicament que prend le père du héros. © Getty - Georg Stelzner

Belladone oscille entre le roman et le récit. Hervé Bougel a puisé dans sa propre histoire une histoire qu'il a mis 20 ans à écrire.

Le roman se déroule sur une semaine au début de l'été.

L'enfant évolue au milieu de la misère, de la violence. Entre le père et la mère, entre le grand frère et la sœur qui subit en silence les assauts de ce dernier.

Violence des camarades.

Comme le dit l'auteur, c'est une enfance entre coups de poing et coups de cœur. Car enfouies au plus profond de cette noirceur oppressante, se devinent quelques manifestations d'amour.

Une lecture dont on ne sort pas indemne.

Mots clés: