Replay du samedi 29 mai 2021

Jean-Claude Mourlevat prix Astrid Lindgren 2021. Présentation par Katy Feinstein

- Mis à jour le

C'est le premier auteur français à obtenir le prix Astrid Lindgren Memorial Award . Il récompense des auteurs de littérature d'enfance et de jeunesse. Kathy Feinstein a dirigé la bibliothèque du Jardin de Ville à Grenoble . Elle a invité l'auteur à de nombreuses reprises.

Jean-Claude Mourlevat
Jean-Claude Mourlevat © Radio France - France Info

Jean-Claude Mourlevat par lui-même

Je suis le 21e lauréat et le premier Français. C’est inespéré et bouleversant.

Je balance entre la tentation de me faire tout petit pour échapper à ce tsunami émotionnel et le devoir qui m’incombe d’assumer.

Je veux partager mon bonheur avec toutes celles et ceux qui m’accompagnent depuis 23 ans en littérature : mes éditrices et éditeurs en France et à l’étranger ; les formidables libraires jeunesse ; les bibliothécaires ; les professeur.es de français et les professeur.es documentalistes qui m’ont accueilli un million de fois ; mes lectrices et lecteurs, tellement fidèles ; ma femme Rachel et mes deux enfants ; mes ami.es écrivains, écrivaines, illustrateurs et illustratrices jeunesse qui me sont une autre jolie famille ; le jury de l’ALMA qui m’a choisi parmi 262 candidat.es.

A propos de on dernier ouvrage, Oh happy day co-écrit avec Anne-Laure Bondoux

Oh happy day, Jean-Claude Mourlevat, Anne-Laure Bondoux
Oh happy day, Jean-Claude Mourlevat, Anne-Laure Bondoux © Radio France - Pocket

Il ne devait pas y avoir de suite à Et je danse, aussi 2015. Je pensais que ce n’était pas une bonne idée, que l’ADN de Pierre-Marie Sotto et d’Adeline Parmelan était de s’écrire, or voilà qu’à la fin du roman ils allaient se rencontrer. Le jouet était donc cassé, à mon avis. Et puis quatre ans ont passé, pour nous, les deux auteurs, mais aussi pour nos deux personnages. Et nous nous sommes dit qu’ils avaient sans doute eu le temps de se rencontrer, mais aussi celui de se séparer. Et que leur correspondance pourrait reprendre. Nous nous sommes donc replongés avec un très grand bonheur dans cette écriture partagée et Oh happy day a vu le jour en mars 2020, juste avant le premier confinement. Pas de chance. Mais il suit sa route envers et contre tout.

Le site de Jean-Claude Mourlevat

Mots clés:
  • Livres