Replay du samedi 26 juin 2021

Nowheregirl de Magali Le Huche, Dargaud.

Une bande dessinée autobiographique, sensible et drôle, en dépit de la gravité du sujet, la phobie scolaire. Nowheregirl de Magali Le Huche, le coup de coeur de Séverine Carpentier, bibliothécaire en littérature jeunesse.

Nowhere girl, Magali Le Huche
Nowhere girl, Magali Le Huche © Radio France - Magali Le Huche

Le point de vue de Dargaud à propos de 

Nowhere Girl de Magali Le Huche (Scénario, Dessin)

Magali a 11 ans. Elle aime les Beatles, dans la catégorie « passionnément » ou « à la folie ». 

Ce qu'elle aime moins, c'est l'école, surtout depuis qu'elle est au collège. Elle qui pensait être une élève comme les autres éprouve soudainement une peur panique à l'idée d'aller au collège.

 Telle une "Alice au pays des merveilles", elle se réfugie alors dans l'univers parallèle des Beatles nourri de leur musique et de couleurs éclatantes.
 

Mots clés:
  • Livres