Replay du vendredi 29 janvier 2021

Bénabar poursuit sa route sincère et assumée avec “Indocile Heureux”

- Mis à jour le

12 chansons qui d’amusent à brouiller les pistes, entre émotion tendre, poésie clandestine et humour sans filtre.

L’album est à retrouver dans les bacs dès ce vendredi 29 janvier
L’album est à retrouver dans les bacs dès ce vendredi 29 janvier -

Bénabar a toujours été, de par sa musique et ses albums, un artiste engagé et engageant conservant précieusement dans l’une de ses poches son nez rouge et son maquillage blanc de clown parfois triste parfois joyeux, un homme qui nous accompagne depuis des années dans notre quotidien. 

L’un de ses secrets, l’une de ses plus grandes forces, réside en une notion essentielle devenue rare : toutes ses chansons sont inspirées de réalités qu’il a pu observer ou vivre parfois à travers le regard ou le récit de celles et ceux qui l’entourent. 

Les textes de ce nouvel opus évoquent tour à tour et dans un joyeux désordre : l'amour, la famille, l'amitié, le temps, la vaine postérité, la mort et... les Daltons !  

Les obsessions d’un auteur-conteur qui sait traduire en chansons nos grandes émotions. 

Bénabar en a déjà dévoilé deux extraits : "Tous les divorcés", dans lequel il met à l’honneur l’amour qui peut surprendre plusieurs fois dans une vie, et “Les Belles Histoires”, l’éloge du romantisme exalté et désuet.  

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Dans le plus tourmenté "Au nom du temps perdu”, il narre la complexité de l’amitié et du pardon. 

Emission préparée avec la complicité de Franck Moilier, attaché de production. 

Mots clés: