Replay du vendredi 26 février 2021

Dans “Toï Toï”, Suzane étouffe les évidences et chante ce que nous sommes

“Toï Toï”... Dans les arts de la scène en Allemagne, c’est ce que l’on se dit pour se souhaiter bonne chance avant une représentation. Affaire de superstition donc. Et puis, plus joli que le mot de Cambronne...

“Toï Toï II” est disponible depuis janvier 2020
“Toï Toï II” est disponible depuis janvier 2020 -

Alors qu’elle pratique la danse classique au conservatoire depuis quinze ans, Suzane se passionne pour la chanson réaliste (Brel, Piaf, Barbrara...). Exaspérée par les diktats imposés par la danse à haut niveau, elle envoie tout valser et prend un job de serveuse. 

Ses clients deviennent une source d’inspiration, des acteurs qui sans le savoir nourrissent sa prose. Suzane conte des histoires du quotidien, des gens, la vie. D’une anecdote personnelle, Suzane possède ce don d’en faire une vérité qui nous saute aux yeux. 

"Toï, Toï”, son premier disque, a été conçu à Paris, aux Lilas, avec l’aide de son producteur Chad Boccara et Valentin Marceau qui a co-réalisé l’album avec elle.  

Sur ce disque à la fois fier et inclassable, Suzane a composé des missiles à tête chercheuse. Des chansons qui ne font pas de prisonnier. Subtil croisement des genres, où les émotions ne sont jamais galvaudées. 

Une nouvelle version de l’album est sortie en janvier 2020. “Toï Toï II” contient 4 nouveaux titres : “L’appart vide”, “La vie Dolce”, “Le monde d’après”, “Zéro Défaut” ainsi que son duo avec Grand Corps Malade sur le titre “Pendant 24 heures”. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Mots clés: