Replay du jeudi 1 janvier 1970

Actu conso. Les prix du gaz devraient baisser dans les semaines qui viennent.

Le gouvernement va réviser la formule du calcul et elle sera plus favorable aux consommateurs mais ce n'est pas pour tout de suite.

Les tarifs réglementés du gaz ont augmenté de 0,5% au 1er juillet 2013.
Les tarifs réglementés du gaz ont augmenté de 0,5% au 1er juillet 2013. © Fotolia

Depuis la réforme de décembre dernier, le gouvernement révise la formule de calcul en juillet, et le tarif est réajusté tous les mois. Le premier juillet les prix du gaz ne vont pas bouger pour les neuf millions de consommateurs qui sont au tarif réglementé et donc clients de GDF Suez. En fait le tarif se compose de deux éléments : le prix du gaz lui même qui est orienté à la baisse et le coût du transport qui augmente mais l'un dans l'autre, en juillet, le tarif payé par le consommateur ne bougera pas. Et la nouvelle formule sera plus intéressante pour les consommateurs En effet parce que la Commission de régulation de l'énergie veut intégrer une plus grande part des prix de marché du gaz dans le calcul. Cette part va monter à 45% contre 36% aujourd'hui. Or les prix du marché baissent. Pour au moins deux raisons : d'abord les Etats-Unis gros consommateurs d'énergie importent de moins en moins de gaz en raison de leur propre production de gaz de shistes. Il y a donc plus de gaz sur le marché. Et en même temps, il y a moins de clients à cause de la crise économique, notamment en Europe. Deux élément qui combinés pèsent sur les prix de gros et devraient donc à terme profiter aux consommateurs.