Replay du mardi 21 mai 2013

Des mesures pour l'huile d'olive

Mis à jour le

L'union européenne légifère en matière d'alimentation. Mais trois mois après le scandale de la viande de cheval dans les plats préparés et alors qu'il n'y a toujours pas d'obligation pour mentionner l'origine des viandes, c'est sur l'huile d'olive que Bruxelles annonce des mesures.

Des oliviers
Des oliviers

A partir du premier janvier prochain, les restaurateurs ne pourront plus servir de l'huile d'olive à table dans des bouteilles. Fini l'huilier sur la table. Il faudra dorénavant des flacons scellés qui seront ouverts par le client et qui devront être jetés après consommation. Qui plus est le flacon en question devra mentionner de façon plus visible et plus lisible l'origine du produit. Et Bruxelles annonce un renforcement des sanctions en cas de fraude ...Pourquoi l'Union européenne prend-elle ces mesures ?Pour des questions d'hygiène et pour éviter que l'huile d'olive ne soit coupée. Mais aussi pour le plus grand bien des producteurs d'huile d'olive en Europe. Le réglement en question a d'ailleurs été approuvé par les quatre grands pays producteurs que sont l'Espagne, l'Italie, la Grèce et le Portugal qui espèrent bien écouler plus d'huile. Alors que les prix ont été divisés par deux depuis 2005 à cause d'une récolte record. Les pays qui comptent plus de restaurants que de producteurs d'huile d'olive ont voté contre. C'est le cas de l'Allemagne.

Mots clés: