Actu conso 2012-2013

L'obsolescence programmée dans le collimateur des sénateurs écologistes.

Podcasts :
L'obsolescence programmée dans le collimateur des sénateurs écologistes.
L'obsolescence programmée dans le collimateur des sénateurs écologistes. © Fotolia

Ils ont présenté une proposition de loi qui vise à lutter contre les produits jetables et à augmenter la durée de vie des objets que l'on achète. Alors que leur fin est de plus en plus souvent programmée par les fabricants pour obliger les consommateurs à acheter du neuf.

L'exemple type ce sont les ampoules conçues pour durer au moins 2500 heures et dont la durée de vie a été ramenée à mille heures dans les années 20 pour relancer les ventes. Mais il y a aussi ce Smartphone américain dont on ne peut pas changer la batterie, les cartouches d'encre qu'on ne peut pas recharger, le chauffe eau qui ne se démonte pas... Sans parler des puces placées au cœur des objets qui déclenchent l'arrêt définitif après un certain nombre d'utilisations... Les produits ne sont pas réparables et quand ils le sont les pièces ne sont pas disponibles. Et on en rachète un autre.Comment lutter ? La proposition de loi veut allonger la garantie légale de 2 à 5 ans. Le pari c'est que pour éviter d'avoir à les réparer, les industriels fabriqueront des produits plus durables. Le délai pour faire jouer la garantie passerait de six mois à deux ans dans avoir besoin de prouver le défaut. En clair si votre appareil tombe en panne dans les deux ans après l'achat, le fabricant doit réparer. Les pièces détachées devront être disponibles pendant dix ans et dans un délai de 1 mois.