Actu conso 2012-2013

Le fichier des crédits prend du retard

Podcasts :
Le "fichier positif", proposé par Benoît Hamon, devrait lutter contre la multiplication des crédits à la consommation.
Le "fichier positif", proposé par Benoît Hamon, devrait lutter contre la multiplication des crédits à la consommation. © Fotolia.com

Le gouvernement a finalement décidé de ne pas l'intégrer dans le projet de loi sur la consommation qui sera présenté le 2 mai. Le conseil d'Etat juge en effet que le projet actuel pose quelques problèmes juridiques.

C'est la deuxième fois que ce projet de registre des crédits bute sur des problèmes juridiques. Déjà fin 2011 le gouvernement Fillon y avait renoncé à cause des réserves de la Commission nationale informatique et libertés. Il a donc été remis à l'ordre du jour par le gouvernement Ayrault, malgré les réticences exprimées dans un premier temps par le ministre de la consommation Benoit Hamon. Le but de ce fichier c'est d'éviter le surendettement lié à la multiplication des crédits. Tous les détenteurs de crédit seraient donc inscrits dans ce registre et les organismes financiers seraient obligés de le consulter avant d'accorder un nouveau crédit.Donc au départ une intention louable Sans aucun doute, et d'ailleurs soutenue de longue date par Crésus l'association qui lutte contre le surendettement. Mais difficile à mettre en œuvre. Il faut enregistrer et suivre la situation de 25 millions de personnes. Financière mais aussi sociale et conjugale. Certains craignent aussi que cela devienne l'outil idéal pour vendre des crédits à ceux qui n'en ont pas. De leur côté les banques, qui sont contre, soulignent qu'il ne tient pas compte de situations difficiles de ménages qui n'ont pourtant pas de crédit. La Banque de France a reçu l'an dernier 220 000 dossiers de surendettement.