Les vacances d'été vont faire les frais de la crise.

Les vacances d'été vont faire les frais de la crise.

Selon le cabinet Protourisme, les intentions de départ cet été sont au plus bas. Trois millions de personnes renonceraient aux vacances cette année.

Cette année, 40 millions de Français, enfants compris comptent partir en vacances pour des séjours d'au moins trois nuits, payants ou pas. C'est 3 millions de moins que l'an dernier. Mais moins d'un Français sur deux va partir pour un séjour d'au moins quatre nuits. C'est un niveau historiquement bas. Et 44% seulement compter partir en vacances cet été... Selon Protourisme c'est du jamais vu depuis la crise de 2009. Le tourisme est directement impacté par la crise économique et tout particulièrement le chômage et la baisse du pouvoir d'achat. Selon le cabinet, quand une personne est au chômage cela impacte le budget vacances de six personnes. Les séjours sont moins nombreux et moins longs et les budgets sont aussi revus en baisse 20% seulement des Français devraient partir plus de deux semaines, 40% entre une et deux semaines et 40% une semaine ou moins. En espérant pouvoir compléter un séjour payant par un séjour gratuit dans la famille par exemple. Le budget moyen est en baisse de 4 et demi pour cent à 1 230 euros par foyer pour une durée moyenne de 11 jours et demi. Résultat ils réservent soit très tôt soit à la dernière minute pour bénéficier des meilleurs prix.

Partager sur :