Limitation du paiement en liquide

Le gouvernement veut abaisser le seuil d'autorisation du paiement en liquide

Le gouvernement veut limiter le paiement en liquide à mille euros. L'objectif est de lutter contre le blanchiment d'argent et le travail illégal. C'est un décret qui sera pris d'ici à la fin de l'année

Cette décision a été annoncée à la suite de la réunion du comité national de lutte contre la fraude. Aujourd'hui on peut payer jusqu'à 3 000 euros en liquide. Au delà il faut régler par chèque ou par carte bancaire. Mais cela ne concerne que le paiement de professionnels. Autrement dit lorsque vous réglez le garagiste, un artisan ou un commerçant. Pour les transactions entre particuliers, il n'y a pas de limite. Le constat c'est que le liquide facilite la fraude. Il est plus facile de ne pas déclarer les sommes perçues ce qui permet d'échapper à l'impôt sur le revenu, aux cotisations sociales et au paiement de la TVA. D'où l'idée de réduire le montant de ce qui peut être payé en liquide. Cela dit cette limite ne concerne que les citoyens français. Les non résidents qui eux peuvent payer jusqu'à 15 000 euros en liquide verront ce montant limité à 10 000 euros. La chasse aux fraudeurs, particuliers et entreprises a rapporté l'an dernier presque 12 milliards et demi d'euros.

Partager sur :