Actu conso

Actu conso. L'amélioration de l'étiquetage nutritionnel

De nouvelles étiquettes devraient apparaître sur nos aliments
De nouvelles étiquettes devraient apparaître sur nos aliments © DR

Parmi les mesures présentées aujourd'hui par Marisol Touraine, une concerne directement les consommateurs : l'amélioration de l'étiquetage nutritionnel qui figure sur les aliments. Mais elle n'a pas précisé quelle forme il prendrait alors que les médecins et les associations militent pour un code couleur facile à déchiffrer.

Le dispositif soutenu par les médecins et les associations est simple. il ressemble à un feu tricolore. Quatre critères les calories, la teneur en sucre, en graisses saturées, et en sel sont mesurés et selon les résultats, une couleur sera dominante et donnera donc une indication simple aux consommateurs. Si la pastille verte est la plus grosse, le produit est sain. Si la pastille rouge domine, c'est que le produit est trop gras, ou trop salé ou trop sucré. En fait le but c'est que en rayons, les consommateurs puissent donner la préférence aux produits les plus sains. Alors qu'aujourd'hui il est difficile de comparer des produits similaires à moins de déchiffrer les étiquettes ligne par ligne. Ça peut être efficace ? En Grande Bretagne, ce logo existe depuis dix ans pour 60% des produits vendus en supermarchés. Un sondage a montré qu'il influence 80% des consommateurs au moment d'acheter. Et dans leur grande majorité, à produit comparable, ils choisissent celui qui est meilleur pour la santé. Reste qu’en France, l'association nationale des industries alimentaires est tout-à-fait opposée au dispositif. Elle craint qu'après avoir mis ce dispositif en œuvre, le gouvernement ne soit tenté de taxer les produits rouges, les moins bons pour la santé.