Actu conso. L'engouement des Français pour les fast foods se tasse

L'engouement des Français pour les fast foods se tasse

Selon une étude du cabinet Simon Kucher, les consommateurs se détournent de cette forme de restauration pour le déjeuner au projet des boulangeries et des supermarchés

Globalement 16% des Français prennent leur repas de midi dans la restauration commerciale. 7% vont au restaurant et 9% choisissent la vente à emporter. Et de moins en moins les fast foods. Leur premier reproche c'est le manque d'équilibre des repas. C'est le cas d'un client sur deux chez McDonald's, et d'un client sur trois chez Quick et chez KFC. Deuxième critique c'est trop cher. Avec des nuances selon les enseignes. 46% des clients de la Brioche dorée estiment payer trop cher, 38% des clients de KFC, 36% de ceux qui fréquentent Subway et 34% des clients de McDo. Mais cette proportion grimpe à 52% pour ceux qui achètent leur déjeuner dans les boulangeries Paul qui comptent aussi le plus grand nombre de clients insatisfaits quant au rapport qualité prix. Or c'est sur ce critère que les clients reviennent ou pas... Par quoi les clients mécontents comptent ils remplacer ce déjeuner ? Un peu plus d'un tiers s'achètent un sandwich à la boulangerie, presque autant vont manger un plat dans un restaurant classique, et le tiers restant va s'acheter quelque chose dans un supermarché. D'ailleurs les grandes surfaces proposent de plus en plus souvent un espace réservé à tout ce qui peut constituer un déjeuner sur le pouce. Les clients estiment qu'une formule comprenant un sandwich, une boisson et un dessert devrait coûter 6 euros 50.

Partager sur :