Actu conso. L'influence de la météo sur les consommateurs

De l'influence de la météo sur les consommateurs

Dans le ciel, c'est un peu n'importe quoi. Alors, il y a eu les tempêtes à répétition sur la façade ouest de la France, mais surtout, on vit un hiver 2013/2014 particulièrement clément. C'est le troisième hiver le plus doux depuis 50 ans...Une douceur des températures qui nous accompagne depuis début décembre et qui modifie nos habitudes de consommation.

En effet, plus de 30 % de la consommation alimentaire serait «météo-sensible». Des variations qui intéressent au plus haut point les fabricants, les enseignes de grandes et moyennes surfaces et les sites marchands.

Pour les consommateurs le sentiment que rien ne change dans nos habitudes semble évident, mais pour les entreprises c’est autre chose. Les ventes dans un hypermarché varient considérablement avec la météo car elle influence le consommateur au niveau de l’achat de ses produits (soupe ou glace par exemple) et de la quantité achetée.

Même en été, si les températures commencent à baisser, la consommation de fromage fondu ou de potage augmente significativement. Et à contrario, si les températures s’adoucissent, la consommation de salades et de fruits et légumes est multipliée...

Partager sur :