Actu conso

Actu conso. La fin de certain Wagon bar

Podcasts :
Vers la fin de certain Wagon bar
Vers la fin de certain Wagon bar © Maxppp

Il n'y aura plus de service dans la voiture bar des trains dont le trajet fait moins de deux heures. C'est la décision prise par la SNCF pour réduire les pertes liées à cette activité

Les trois premières lignes à être ainsi privées de restauration sont Paris-Nancy, Paris-Metz et Paris-Lille. Viendra ensuite Paris-Strasbourg quand la ligne à grande vitesse sera terminée. Les clients ne seront pas totalement privés de sandwiches SNCF pour autant, puisqu'il y aura une vente ambulante, comme dans les anciens trains Corail. Mais sans plats chauds. Il faut dire que la restauration est structurellement déficitaire pour la SNCF. Les pertes se montent à 30 millions d'euros par an.Quelle est la proportion des voyageurs qui fréquentent la voiture bar ? La SNCF estime que dans les TGV, un voyageur sur quatre achète quelque chose dans la voiture bar. Globalement, 16 millions de produits sont vendus chaque année. 25% de ces voyageurs achète à manger en gare, avant de partir, et 25% apporte dans le train ce qu'ils ont préparé à la maison. Et le dernier quart ne mange rien. La SNCF va garder les espaces pour voir s'ils sont toujours fréquentés mais si la fréquentation n'est pas au rendez vous ils seront reconvertis en wagons voyageurs classiques.