Actu conso

Actu conso. Le fichier des crédits ne va pas voir le jour

Le fichier des crédits ne va pas voir le jour
Le fichier des crédits ne va pas voir le jour © Fotolia.com

Sa création était prévue par la loi Hamon sur la consommation. Il visait à éviter le surendettement. Le conseil constitutionnel a jugé qu'il représentait un risque pour la vie privée.

Et cette décision est probablement un soulagement pour Benoît Hamon qui au début au moins n'y était pas très favorable mais aussi pour la plupart des associations de consommateurs qui estimaient que le recensement des crédits n'aurait de toute façon pas suffit à limiter les situations de surendettement.Tout en reconnaissant que les motifs sont louables, le Conseil constitutionnel trouve que le fichier était disproportionné. Il aurait enregistré les données de plus de 12 millions de personnes. Alors qui ni les crédits immobiliers ni les crédits renouvelables non autorisés n'étaient inscrits. Et des dizaines de milliers d'employés de sociétés de crédit auraient été autorisés à le consulter... D'où des risques d'utilisation mal maîtrisée. Qui plus est, dans au moins trois cas sur quatre, le surendettement est dû à une baisse des revenus, liée au chômage, à un divorce ou à une maladie.