Actu conso. Le gazole a atteint son plus bas niveau depuis trois ans

Pompes à essence et gazole dans une station service (illustration)

Le gazole a atteint son plus bas niveau depuis trois ans. Une bonne nouvelle pour le porte monnaie d'une grande majorité d'automobilistes qui roulent au diesel.

En France aujourd'hui 8 voitures sur dix ont des moteurs diesel. Le gazole a donc touché un plus bas début juin juste en dessous d'1,30 euros le litre. A cela trois raisons : d'abord les cours du pétrole sont stables, ensuite la production mondiale de gazole est importante et enfin l'euro reste relativement fort par rapport au dollar, ce qui avantage les consommateurs européens. Qui plus est la différence entre l'essence sans plomb et le gazole s'est creusée et se monte maintenant à environ 20 centimes. Donc les voitures diesel restent une très bonne affaire pour les consommateurs ? Plus pour longtemps. Voilà des mois qu'on parle de rééquilibrer la fiscalité du diesel et celle de l'essence sans plomb. Un rapport officiel suggère de remonter les taxes sur le diesel au même niveau progressivement, sur neuf ans. Soit une augmentation de 20 centimes. Ce que refuse Ségolène Royal la ministre de l'environnement. Mais une nouvelle norme européenne pour le diesel entre en vigueur le premier septembre pour les nouveaux modèles. Baptisée Euro 6, ce nouveau diesel n'émet presque plus de particules. Mais ce dispositif a un coût estimé à environ 1000 euros pour une petite voiture. Ce qui explique que Renault par exemple ne fabriquera pas la nouvelle Twingo en version diesel. Et en septembre 2015, ce sont toutes les voitures diesel neuves qui devront respecter la norme. Avec forcément un surcoût pour les acheteurs.

Partager sur :