Replay du lundi 14 octobre 2013

Actu conso. Le recul des prix de l'immobilier se confirme au troisième trimestre

Mis à jour le

Les prix sont en baisse de 2% selon le réseau immobilier Guy Hoquet. Jusque là, les grandes villes étaient relativement préservées de cette baisse mais ce n'est plus le cas.

Le recul des prix de l'immobilier se confirme au troisième trimestre
Le recul des prix de l'immobilier se confirme au troisième trimestre © Fotolia

Le cabinet a dressé le palmarès des grandes villes qui enregistrent des baisses plus importantes que la moyenne. A Perpignan les prix ont baissé de 3% sur un an. A Reims, Toulouse et Metz la baisse est de 6%. A Caen et à Bourges elle atteint 10%. Pour Nantes, Montpellier et Lyon, le recul est de 12% et en haut de ce classement on trouve la ville de Tours où les prix ont perdu 16% en un an. Les agences constatent que les acheteurs ont une marge plus élevée pour négocier les prix et que les vendeurs réalisent qu'ils demandaient trop cher par rapport au marché. Or selon le président du réseau, huit ventes sur dix conditionnent un achat et doivent donc être signées assez rapidement, ce qui pourrait entrainer une correction générale. Autre raison de la baisse des prix dans ces grandes villes, les investisseurs, ceux qui veulent mettre ensuite leur bien en location, sont moins nombreux.