Actu conso. Les produits symboles de la liberté retrouvée

Un soldat américain apprenant à un enfant à mâcher du chewing-gum

Avec l'arrivée des GIs américains, les Français ont découvert toute une série de produits nouveaux, devenus ainsi symboles de la liberté retrouvée. Des produits qui ont eu d'autant plus de succès qu'ils ont été distribués généreusement à une population qui venait de vivre cinq années de privation ...

Au rayon alimentaire, on trouve ainsi les chewing-gums mais aussi les barres Mars qui faisaient partie des rations des soldats américains. Mais aussi le Nescafé qui n'avait pas réussi à s'imposer avant guerre. Après cinq années de privation, le café soluble a conquis les Français. Et bien sûr le Coca Cola que les soldats américains achetaient cinq centimes la bouteille....

Les soldats américains ont aussi introduit le tabac blond...

Sous toutes ses marques et notamment les Camel , Lucky Strike ou Pall Mall . Avant la seconde guerre mondiale, on ne fumait que du tabac brun en France. Cela dit les cigarettes américaines mettront du temps à s'imposer. En 1970, elles ne représentaient encore que 30 % du marché. Des cigarettes qui s'allumaient avec des briquets Zippo. Le fabricant n'était pas un fournisseur officiel de l'Armée américaine mais par patriotisme il avait décidé de réserver toute sa production aux soldats qui partaient au front.Trop cher pour les Français, le Zippo a définitivement été relégué au rayon objets de collection par les briquets jetables au début des années 70.

En revanche, un produit nouveau a fait l'unanimité : les bas nylon fabriqué avec cette nouvelle fibre breveté par l'américain Dupont de Nemours , beaucoup moins cher et beaucoup plus solides que les bas de soie qu'ils ont remplacé...

Partager sur :