Actu conso. Vers une pénurie de chocolat ?

Les craintes d'une pénurie de chocolat refont surface.

Les craintes d'une pénurie de chocolat refont surface. Pour une raison toute simple : la consommation de chocolat dans le monde augmente beaucoup plus vite que la production

La consommation a augmenté de plus de 32% en dix ans, dans les pays occidentaux mais aussi dans les pays émergents. Elle devrait ainsi progresser de presque 7% en Chine cette année. Et pour satisfaire cette demande la production risque de ne pas suffire. Les cacaoyers vieillissent, sont malades, le cacao est remplacé par l'huile de palme ou le caoutchouc plus rentable et le réchauffement climatique ne facilite pas la gestion des plantations. Conséquence les cours du cacao ne cessent de monter. Sur le marché du cacao à Londres, ils ont augmenté de 20% en un an, et même de 24% à New York. Selon l'organisation internationale du cacao, la consommation sera supérieure à la production pendant les cinq ans qui viennent. Du jamais vu depuis les années 60.  C'est une tendance irrémédiable ? Non, il y a des raisons d'espérer pour les amateurs de chocolat. D'abord quand les cours remontent, les producteurs s'y intéressent plus, et entretiennent mieux leurs plantations. Et de nouveaux pays se mettent à produire du cacao. D'autre part, selon le numéro un mondial du chocolat le Suisse Barry Callebaux, avec une bonne formation des agriculteurs et de meilleurs soins pour les cacaoyers on peut doubler la production à l'hectare. Mais la tentation des industriels c'est de fabriquer un chocolat artificiel qui leur permettrait de se passer des fèves.

Partager sur :