Replay du mardi 8 septembre 2020

3 vaches et un serment Épisode n°2 : feu aux poudres

La célèbre Junte de Roncal se déroule chaque été aux confins des Vallées Béarnaises du Barétous et de la Navarre, mais avez-vous qu’aux origines de cette cérémonie, il y a un crime ?

Un berger et son troupeau
Un berger et son troupeau © Getty - Javier Fernández Sánchez

Tout a commencé en 1373. L’été venu, Pierre Sansoler, un berger habitant le village d’Arette, emprunte les sentiers de montagne à la tête de son troupeau. Cette année encore, les estives béarnaises manquent cruellement d’eau et d’herbe. Suivant l’exemple de ses ancêtres, le jeune berger prend donc la route des sommets de Navarre où son cheptel pourra pacager et s’abreuver sans peine. Depuis quelques temps, les Roncalais s’agacent : « pourquoi laisserait-on les béarnais nous prendre cet or vert sans aucune contrepartie ? ». Au pied de l’une de ces sources, le berger d’Arette croise Pedro Carrica, un fermier installé de longue date dans le village navarrais d’Isaba. Les deux hommes viennent abreuver chacun leur troupeau. Problème : le béarnais est arrivé le premier. Le navarrais prend la mouche. Ici, il est chez lui. Il passera donc en premier ! Le ton monte. Les deux hommes en viennent rapidement aux mains.

Quelle est la raison de de cette violente dispute ?

Pierre et Pedro se chamaillent sur l’usage des pâturages et autres sources d’eau. Le gaillard Pedro assène un violent coup au crâne de son adversaire qui s’effondre et meurt sur le coup. Fin du premier acte. L’affreuse nouvelle parvient aux oreilles de ses proches installés en Barétous. Les esprits s’échauffent : « si les Navarrais veulent la guerre, ils l’auront ! ». Ni une ni deux, Anginar Sansoler, le cousin du défunt, rassemble un commando d’amis qui prend aussitôt la route des sommets. Armés de fourches et d’arbalètes, ils vont venger la mort de Pierre en assassinant cette fois son meurtrier. Arrivés au village de Belagua, les émeutiers peinent à retrouver Pedro Carrica qui se planque. Peu importe. S’il est absent, son épouse paiera pour lui. Le groupe de bergers Béarnais assassine Antonia, l’épouse de Pedro, mais aussi l’enfant dont elle est enceinte. Un crime barbare qui en déclenchera d’autres.

Mots clés: