Affaires classées racontées par Thierry Sagardoytho

Expert ou escroc ?
Expert ou escroc ? © Getty

Dr Freud et Mr Hyde / Épisode n°3 : Professeur Paysais… (Affaire Gérard Paysais)

Diffusion du mercredi 12 février 2020 Durée : 2min

Il y a 35 ans, au nord du département des Landes, un triple assassinat a été commis par une froide nuit d’hiver. Après six mois d’enquête, la police interpelle cinq suspects qu’elle présente à la Justice. La piste est-elle la bonne ?

Le juge montois, en charge du triple assassinat de Belhade, tient cinq suspects sur la base d’une hypothèse : celle selon laquelle un proxénète bordelais, aidé de quatre gros bras, aurait commandité une expédition punitive nocturne pour se venger de Bonnehon en l’assassinant. Selon la PJ, le propriétaire landais aurait payé son refus de convertir son relais de chasse en maison de passes, au milieu des forêts de pin. Seul hic : aucun suspect ne parle. Le juge Vennetier imagine alors qu’un expert psychologue pourrait l’aider à dénicher la clef de l’énigme, dans le tréfonds des consciences de ses cinq suspects. Il lui faut donc trouver un disciple du Docteur Freud suffisamment habile. Le juge examine la liste des experts inscrits auprès de la Cour d’Appel de Pau. Aucun ne trouve grâce à ses yeux. Il se renseigne et trouve, on ne sait comment, un expert parisien totalement inconnu par ici, un certain Philippe Paysais d’Espagnac…

Pourquoi le Juge d’Instruction Landais s’intéresse-t-il à cet expert en psychanalyse ?

L’expert affiche une carte de visite impressionnante : il se dit psychanalyste, professeur à l’école néo-psychanalytique de France, membre du Conseil Supérieur des Psychanalystes et Directeur de Recherches à l’Institut des Hautes Études et Recherches Appliquées… Alléché par ce tableau de chasse, le Juge Vennetier lui fait prêter serment. Sa mission est la suivante : le Professeur Paysais d’Espagnac devra lire le dossier à la loupe, puis visiter les cinq inculpés en prison. Il devra ensuite brosser le profil psychologique de chacun d’eux. Partant de là, il devra décrire comment les cinq principaux inculpés ont pu interagir les uns avec les autres. Autrement dit, le juge attend que l’expert lise dans le marc de café ou plutôt dans le cerveau de chacun. A lui de détailler qui a influencé l’autre, pourquoi, et comment ils sont passés à l’acte ! En clair, l’expert doit trouver la clef de l’énigme et la servir au juge sur un plateau. Le juge ignore qu’il a affaire à un escroc…