Replay du jeudi 20 février 2020

Le Traître aux Gants Blancs / Épisode n°4 : Nuages dans un ciel bleu (Affaire Bolo Pacha)

Un certain Paul Bolo, passé maître dans l’art de l’embrouille et du mensonge, réalise des affaires financières douteuses tandis que la France est plongée dans la grande guerre de 14-18. Pourtant, à l’été 1915 et suivant, les soirées de fête reprennent de plus belle face au phare de Biarritz…

Alfonso XIII, Roi d'Espagne
Alfonso XIII, Roi d'Espagne © Getty

Après un grand ménage de printemps, le couple Bolo s’installe à nouveau pour quatre mois dans son luxueux pied à terre biarrot, la Villa Velleda. Peu importe que l’essence soit rationnée en temps de guerre. Un coup de fil au maire, M. Forcans, suffit à obtenir tous les passe-droits. A l’Est du pays, le sang de milliers de jeunes soldats inonde les tranchées. A Biarritz, le gratin politique de la côte basque se gorge de champagne, autour d’une table garnie de caviar et de foie gras. Le bottin mondain se bouscule pour écouter le maître des lieux qui raconte ses exploits d’antan, réels ou imaginaires, en Amérique du Sud. Entre deux histoires, les députés, maires et préfet du département lèvent leur verre à la santé de plusieurs ministres qui font le déplacement depuis Paris. On y aperçoit MM. Barthou, Millerand, Poincaré ou Cailleaux… Bolo s’offre aussi le luxe d’une incursion en Guipúzcoa et y rencontre le Roi d’Espagne, Alphonse XIII.

Comment le dandy biarrot parvient-il à approcher sa Majesté, le Roi d’Espagne ?

Sa Majesté assiste à une course de chevaux à Saint-Sébastien. Le préfet de la province basque lui présente ce jeune dandy biarrot auquel le Roi confie combien les relations entre son Royaume et la France sont mauvaises. Qu’à cela ne tienne. Bolo demande à être reçu par le président Poincaré. C’est chose faite en Septembre 1916. L’affairiste biarrot entre au palais de l’Élysée où il rencontre le chef de l’État. Bolo se sent à ce point important qu’il se croit investi d’une mission de bons offices entre les deux pays. L’automne arrive. A Paris, de vilaines rumeurs circulent sur le compte de Paul Bolo. Les services secrets français le suspectent de trahir les intérêts de la France au profit de l’ennemi Allemand. Comment donc ? Avec l’aide de Bolo, le sulfureux député Charles Humbert, vient de racheter un journal parisien qui mène de la propagande contre le gouvernement français. L’argent viendrait d’outre Rhin. Reste à le prouver...